iloubnan.info
( Publicité )
Politique

A Londres, 11 milliards de dollars levés pour les Syriens

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 05 février 2016 à 09h49

Le Premier ministre libanais Tammam Salam a jugé satisfaisant le résultat de la conférence internationale de donation pour la Syrie organisée jeudi à Londres. En effet, 11 milliards de dollars ont été levés pour venir en aide aux réfugiés et déplacés syriens, ainsi qu'aux pays les plus touchés par cette crise parce qu'ils accueillent un nombre impressionnant de réfugés. Parmi ces pays: le Liban (officiellement 1,1 millions de réfugiés, sans doute davantage, pour un peu plus de 4 millions d'habitants); la Jordanie (environ 635 324 réfugiés syriens, soit 10% de la population); la Turquie (2,5 millions de réfugiés syriens).

M. Salam a indiqué qu'il souhaitait la tenue d'autres réunions internationales pour la Syrie afin de faire face à la crise et partager son fardeau à travers les efforts collectifs.

"Nous sommes tous engagés à faire face à la crise syrienne", a-t-il insisté, soulignant la nécessité d'aboutir à une solution politique pour mettre un terme à la guerre.

Au cours de la conférence, il avait cependant rappelé aux représentants des grandes puissances présentsà cette réunion,  que le Liban n'était plus capable d'assumer la responsabilité des réfugiés ou de subvenir à leurs besoins.

"Le Liban ne peut plus assumer, seul, ce lourd fardeau, et n'est plus dans la mesure de financer les besoins humanitaires [des réfugiés]," a-t-il dit, rappelant le recul enregistré au niveau de la croissance et les lourdes pertes infligées à l'économie libanaise en raison de l'afflux de déplacés.

Le chef du gouvernement libanais a notamment énuméré la surpopulation au Liban, le chômage, les conditions de vie malsaines des réfugiés, avant de souligner que "la présence de réfugiés syriens sur le territoire libanais doit être temporaire", et de réitérer la nécessité de trouver une solution politique à la crise en Syrie.

"Le monde doit être conscient du vrai danger qu'incarnent les nouvelles vagues de déplacement, qui vont au-delà des pays du voisinage, et doit également rester vigilant pour ne pas faire des lieux de rassemblement des réfugiés des terres fertiles à la prolifération du terrorisme," a-t-il ajouté.

M. Salam a appelé la communauté internationale à adopter une meilleure démarche pour venir en aide au Liban et lui garantir le paiement des donations.

Tags
#Réfugiés, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency