iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Pour l'opposition syrienne, de Mistura a anéanti tout espoir de processus politique à Genève

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 27 janvier 2016 à 08h08
Le comité de l'opposition syrienne formé lors de la conférence de Riyad.

Burhan Ghalioun, membre de la Coalition Nationale Syrienne, a déclaré mardi que l'Emissaire de l'ONU pour la Syrie, Staffan De Mistura est en train d'estomper les attentes de la Conférence de Genève en insistant sur le fait que l'ONU sera l'hôte de pourparlers plutôt que de négociations.

Des pourparlers de paix inter-syriens sont prévus vendredi à Genève entre les différentes parties prenantes du conflit. Ces discussions sont organisées sous l’égide de l’ONU.

“De toute évidence, il n'y aura pas de négociations entre l'Opposition et le régime d'Assad afin d'atteindre un objectif spécifique, mais plutôt un forum syrien sous les auspices de l'Emissaire de l'ONU aux dépens de la question principale”, a ajouté M. Ghalioun. “Ainsi, ni le jugement, ni la transition vers la démocratie ne seront abordés, mais des négociations et des discussions sans fin”.

Le comité de négociation de l'opposition syrienne regroupe opposants politiques et rebelles armés. Il réclame, comme prérequis à sa venue à Genève, une suspension des bombardements, la levée du siège de plusieurs villes et la libération de détenus.

Pressions américaines sur l'opposition syrienne

Samedi, John Kerry a rencontré des représentants du comité. Et d'après Mohamad Allouch, membre du groupe armé Jeish al Islam, le secrétaire d’Etat américain «est venu pour faire pression sur nous afin que nous renoncions à nos droits humanitaires et que nous allions (à Genève) négocier».  M. Allouch a ajouté qu’il y aurait « une forte réponse à ces pressions».

Dans un communiqué diffusé mardi, la Coalition a accusé que “le seul objectif de la prochaine réunion de Genève est de briefer M. De Mistura, afin qu'il puisse re-rédiger des points spécifiques en tenant compte de la pression internationale exercée par différents pouvoirs avant de soumettre ces points au Conseil de sécurité des Nations Unies. Les uniques lignes directrices de M. De Mistura dans sa mission sont les quatre points proposés par les Iraniens visant à préserver le régime d'Assad et leur influence en Syrie.”

Selon la Coalition, les discussions informelles que M. De Mistura accueillera à Genève supposent que le problème ne réside pas dans le régime d'Assad, mais entre les Syriens eux-mêmes. “Cette approche vise non seulement à soustraire le régime d'Assad à un jugement et à une responsabilité dans la crise, mais également à présenter le régime comme le seul salut pour une communauté qui est fragmentée et divisée. De même, Téhéran apparaît comme le garant de l'unité de la Syrie, après avoir été une dynamite dans le pays,” continue le communiqué qui assène: “Nous vivons à une époque où les choses sont inversées ; un criminel devient la victime et la victime devient le bourreau, tout cela derrière un semblant de conversation affable mais fausse pour une solution politique, la paix et la réconciliation.”

Hisham Marwah, Vice-président de la Coalition, a rappelé que les allégations russes affirmant la présence de « terroristes » dans la délégation de négociations de l'Opposition vise à discréditer la délégation et à perturber le processus politique. Bizarrement, la Russie n'a pas interféré ni même commenté la délégation de négociations du régime.

“La balle est maintenant dans le camp du régime d'Assad, ses alliés et M. De Mistura qui doit les forcer à appliquer les engagements qu'ils ont pris. Cela représente le devoir le plus élémentaire de M. De Mistura en tant qu'intermédiaire pour un processus de négociation et aussi comme Envoyé international. Se soustraire au Communiqué de Genève de 2012 et aux résolutions internationales pertinentes ne résoudra pas le conflit sanglant syrien,” a ajouté M. Marwah.

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency