iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Bassil de Vienne: un Liban fort est une importante garantie pour une solution permanente en Syrie

BEYROUTH | Le 31 octobre 2015 à 10h35

Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a participé à la réunion de Vienne consacrée à la crise syrienne, au cours de laquelle il a mis en garde contre les retombées négatives des événements en cours en Syrie sur les plans local, régional et international, la crise des réfugiés, le terrorisme qui frappe à la fois le Moyen-Orient et l'Europe, et l'extrémisme qui influence l'Europe.

M. Bassil a évoqué plusieurs idées pour la résolution de la crise en Syrie qui consistent à mettre fin à la guerre et au meurtre des civils en Syrie, à lutter contre le terrorisme, à lancer un parcours politique rassembleur pour toutes les composantes syriennes et étrangères, à avoir recours au peuple syrien à travers des élections justes, sous la supervision des Nations Unies et au retour des réfugiés syriens à leur patrie.

Le ministre a affirmé que lesdites propositions étaient fondées sur la position du Liban concernant sa mise à l'écart du conflit syrien. "Toutefois, le Liban a subi les répercussions de la crise syrienne, à cause des terroristes et des Syriens qui ont pris le Liban pour refuge", a-t-il clamé.

Il a ensuite souligné l'importance de la mise en place d'une coalition internationale qui aurait pour but la lutte contre le terrorisme dans tous les pays, et ce, afin d'interdire que toute terre en Orient ou en Occident soit fertile pour le terrorisme.

M. Bassil a en outre jugé nécessaire le rétablissement de la paix en Syrie et dans toute la région, ainsi qu'en Palestine à travers la résolution du conflit israélo-palestinien et la mise fin aux agressions israéliennes, ainsi qu'à travers le renforcement des pays qui entourent la Syrie, le Liban en tête, étant donné que "son rôle est important dans la lutte contre le terrorisme en raison de sa pluralité et de la coexistence entre les musulmans et chrétiens".

"Le Liban fort est une importante garantie pour une solution constante et permanente en Syrie", a-t-il conclu.

D'autre part, le ministre des AE a rencontré son homologue autrichien, avec lequel il a évoqué le sujet de terrorisme et la crise des réfugiés syriens.

M. Bassil a invité son homologue à participer à la "Conférence du dialogue des religions", qui sera tenue à Beyrouth à la fin de cette année.

Tags
#Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency