iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Nasrallah: "Les Etats-Unis veulent contrôler la politique étrangère, la sécurité, le pétrole et le gaz dans la région"

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 24 octobre 2015 à 07h34

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah a remercié "l'armée libanaise et les services de sécurité qui ont fourni des efforts ces derniers jours pour assurer la sécurité des participants à la commémoration de l'Achoura dans toutes les régions".

Nasrallah s'exprimait en personne devant la foule réunie à Roueiss dans la Banlieue-sud de Beyrouth, à la veille de la commémoration de l'Achoura.

L'administration américaine n'agissait pas, d'une façon aléatoire, dans notre région, mais cherchait à atteindre ses objectifs, affirmant que les Etats-Unis, et l'ancienne puissance coloniale, notamment la France et la Grande-Bretagne, tentaient d'imposer leur hégémonie sur nos pays, au niveau politique, militaire, sécuritaire, économique et culturel, a dit Nasrallah.

"Les Etats-Unis veulent que nous acceptions Israël. Ils veulent que le pétrole et le gaz de la région soient en leur possession. Il n'est pas permis aux gouvernements de la région de profiter de leurs ressources naturelles. Les Etats-Unis veulent s'accaparer du gaz et du pétrole, et les pays arabo-islamiques n'ont même pas le droit de fixer les prix de ces ressources. Les Etats-Unis leur ordonnent de baisser leurs prix en fonction de leurs objectifs propres, a-t-il accusé.

"Les Etats-Unis veulent contrôler la politique étrangère, la sécurité, le pétrole et le gaz dans la région", a dit Nasrallah. Il a ajouté que la décision de la politique étrangère, ainsi que la décision de la paix ou de la guerre étaient entre les mains des Etats-Unis.

Il a ensuite affirmé qu'Israël était un instrument d'exécution dans le projet de l'hégémonie américaine dans la région. "C'est pourquoi, il joue un rôle exécutif dans la région et ils (les Etats-Unis) le protègent et le soutiennent", a-t-il clamé.

Nasrallah a pointé du doigt les Etats-Unis pour responsabilité de tous les agissements israéliens contre les Palestiniens. "Les administrations américaines successives assument les responsabilités des politiques sionistes et des crimes israéliens contre les Palestiniens", a-t-il accusé.

Il a en outre braqué les projecteurs sur les gouvernements et les peuples qui ne sont pas soumis à l'hégémonie américaine et qui sont inscrits, par les Etats-Unis, sur la liste de terrorisme en raison de leur indépendance. Il a estimé que les Etats-Unis "interdisent à tout pays arabe ou islamique d'être libre et indépendant ou de mener un progrès scientifique ou culturel. "Lorsque l'on voit les Etats-Unis soutenir les plus anciens régimes dictatoriaux, les régimes sans Constitution, sans élections l'on peut affirmer que tous leurs propos sont des mensonges".

En ce qui concerne le programme nucléaire iranien, Nasrallah a souligné que "la République iranienne a été sujette à des sanctions économiques à cause de son programme nucléaire. Toutefois, ils ont trouvé que ce pays n'a pas plié l'échine et que les sanctions n'ont pas abouti, c'est pourquoi, les Etats-Unis ont recouru au dialogue avec l'Iran". "Ce dernier veut être un état libre, indépendant, souverain qui préserve la dignité de son peuple et cela lui est interdit par les Américains".

Il a par ailleurs qualifié les conflits au Moyen-Orient de "guerre menée par les Etats-Unis contre tous ceux qui refusent de se soumettre à l'hégémonie américaine". "Les Etats-Unis sont les véritables initiateurs des guerres qui ont lieu dans la région. Qui a donné en Irak un soutien financier et militaire à Daech (EI)?", s'est-il interrogé avant de répondre : les Etats-Unis, parce qu'ils veulent soumettre les Irakiens en leur faisant croire que nul, sauf les Etats-Unis, ne peut les protéger contre Daech".

"En Syrie, les Américains oeuvrent pour mettre la main sur les richesses du pays. Une fois la guerre terminée, les Etats-Unis vont chasser leurs outils arabes pour s'accaparer de tout et prendre le contrôle de tout. Comme au Yémen, où ils veulent s'accaparer des richesses du pays et provoquer une guerre sunnite-chiite ", a-t-il martelé.

"Nous devons dire la vérité, la guerre conduite par les Etats-Unis n'est pas au nom de la démocratie, des droits de l'homme, de la pauvreté. Elle a pour but de soumettre tous ceux qui refusent de se soumettre", a lancé Nasrallah.

"Le projet takfiriste américain nous place devant deux choix : la soumission ou la guerre. Si quelqu'un parie sur notre épuisement ou sur notre retrait qu'il sache que nous croyons en cette guerre et nous en sortirons victorieux", a conclu le secrétaire général du Hezbollah.

Tags
#Hassan_Nasrallah, #Hezbollah
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency