iloubnan.info
( Publicité )
Politique

L'ONU préoccupé par la montée des tensions dans la région du Kurdistan

iloubnan.info - Le 15 octobre 2015 à 07h10
Une famille dans le camp de Sheikhan, en dehors de Dohouk, dans la région du Kurdistan iraquien. Photo : OCHA / Charlotte Cans

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Iraq, Jan Kubis, s'est déclaré mercredi préoccupé par la récente montée des tensions et les violences dans la région du Kurdistan entre les leaders de partis politiques et le Gouvernement régional du Kurdistan.

« J'approuve les efforts visant à rétablir et à maintenir l'ordre et le calme », a déclaré M. Kubis dans un communiqué de presse. « La confrontation devrait céder la place à un dialogue politique de bonne foi et des négociations guidées par les principes de la démocratie et du compromis », a-t-il ajouté

« Il est urgent pour tous les partis politiques d'agir avec détermination afin de poursuivre la désescalade des tensions politiques, de prévenir la violence et de trouver des solutions à l'impasse politique prolongée sur la question de la présidence et des réformes, le tout sans créer de vide politique », a poursuivi le Représentant spécial.

M. Kubiš a déclaré que les tensions actuelles risquent d'exacerber une situation déjà difficile pour la population, qui fait face à de nombreux défis, y compris la lutte contre Daech, la crise budgétaire, les difficultés économiques et 1,7 million de personnes déplacées.

Le Représentant spécial a également noté que « les partis politiques dans la région du Kurdistan iraquien (KR-I) doivent donner la priorité à la paix, la sécurité et la stabilité pour le bien du peuple, de la région et du pays ».

Dans cette perspective, il a exhorté « tous les dirigeants politiques à entendre la voix des Peshmergas, qui se battent au front contre l'ennemi terroriste Daesh, afin de stabiliser le KR-I, le rendre plus sûr et uni face à cette menace, et faire avancer les réformes économique et sociale et la justice ».

M. Kubiš a par ailleurs condamné les pertes en vies humaines et les blessés de ce week-end, aussi bien chez les manifestants que parmi les forces de police, ainsi que la destruction de bureaux.

« Les autorités doivent garantir le droit des gens à exiger pacifiquement leurs droits et la bonne gouvernance ; et les manifestants doivent respecter la loi et renoncer à la violence et aux provocations », a-t-il déclaré.

Le Représentant spécial a également souligné que « les accusations et les déclarations incendiaires que les partis politiques se sont adressés les uns les autres, instrumentalisant les médias traditionnels et sociaux, ont contribué à la montée des tensions et à la tournure violente qu'ont prise les manifestations ».

Tags
#Iraq, #Kurdistan
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency