iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Intervention militaire russe en Syrie: une "escalade inquiétante" selon l'Otan

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 08 octobre 2015 à 13h44

Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a qualifié jeudi "d'escalade inquiétante" l'activité militaire en Syrie de la Russie. Il s'exprimait lors d'une réunion des 28 ministres de la Défense de l'Otan, prévue de longue date, à Bruxelles.

L’armee russe multiplie les frappes pour soutenir le régime de Bachar el-Assad. Les frappes devaient être officiellement dirigées contre l’Etat islamique mais il s’avère que les bombardements ont touché plusieurs zones dont Daech est absent, et où se trouvent les forces de l’opposition syrienne modérée, alliée des Etats Unis.

Stoltenberg a affirmé également que des avions russes avaient violé l’espace aérien de la Turquie, un pilier de l'Alliance atlantique.

"Nous allons analyser les derniers développements (en Syrie) et leurs implications pour la sécurité de l'Alliance", a déclaré M. Stoltenberg lors d'un point presse.

"Ceci est particulièrement pertinent au regard des violations récentes de l'espace aérien de l'Otan par des avions russes", a-t-il souligné, en expliquant: "Nous avons vu des frappes aériennes, des tirs de missiles, nous avons vu des incursions dans l'espace aérien turc, et bien entendu tout ceci suscite des raisons d'inquiétude. Nous les avons exprimées et nous restons en contact étroit avec les autorités turques".

La réunion des ministres de la Défense de l'Otan, prévue de longue date, a lieu alors que la tension monte entre Moscou et l’occident.  L'intervention militaire russe en Syrie a permis à l'armée du président Assad de lancer une vaste offensive terrestre, dans le but de reprendre du terrain sur l’opposition.

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a pour sa part qualifié l’action militaire en Russie d'"erreur fondamentale".

La Russie plaide pour lancer un processus de transition en Syrie qui impliquerait la presence du Président Assad, son allié traditionnel. La France, l’Angleterre et les Etats Unis au contraire demande le depart d’Assad comme préalable à tout processus de transition.

Tags
#Erdogan, #Russie, #Syrie, #Turquie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency