iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Cinq soldats libanais tués dans le nord est du Liban lors d'affrontements contre les jihadistes

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 24 janvier 2015 à 09h28
Une vue sur Ersal (Nord Est du Liban). - Photo: National News Agency
Cinq soldats libanais ont été tués vendredi à la frontière nord avec la Syrie au cours d’une violente bataille contre les djihadistes, selon un communiqué publié par l'armée vendredi soir.
Un responsable militaire a confié au quotidien The Daily Star que les affrontements ont commencé à 07h30 dans Tallet al-Hamra et à la périphérie du village de Ras Baalbek près de la frontière nord-est du Liban avec la Syrie. Il a dit que les combats ont fait "un grand nombre de victimes parmi les terroristes."

Le fonctionnaire a déclaré au quotidien libanais que «l’armée a utilisé l'artillerie lourde et des hélicoptères de combat pour pilonner des repaires de militants sur la périphérie de Arsal."

Selon ce responsable, "cette attaque des terroristes intervient en réponse aux succès récents de l'armée, qui est parvenue à déjouer et éviter une série d'attentats-suicides,et à intercepter et démanteler plusieurs véhicules chargés d'explosifs."

Le Front al Nosra a mené plusieurs attentats-suicides au Liban au cours des deux dernières années. La plupart de ces attaques ciblaient le Hezbollah et l'armée libanaise. Le Hezbollah se bat actuellement en Syrie pour protéger son allié, le président syrien Bachar el Assad, contre plusieurs groupes rebelles. Le Front Nosra est l’un de ces groupes.

Le Premier ministre libanais Tammam Salam a vendredi soir exprimé « son soutien total à l'armée pour défendre le Liban et les Libanais ». Dans un appel téléphonique au chef de l'armée Jean Kahwagi, Salam a déclaré que «tous les Libanais sont unis pour soutenir l'armée contre le terrorisme."

Les affrontements de vendredi sont les plus violents depuis les combats qui ont eu lieu en août dernier à Arsal, lors desquels environ 30 soldats libanais et des membres de la police ont été enlevés par Jabhat al Nosra. Vingt-cinq soldats sont toujours détenus en captivité. Quatre des otages ont déjà été exécutés. Le Front al Nosra exige la libération de nombreux militants islamistes, actuellement détenus par les autorités libanaises dans la prison de Roumieh.
Tags
#Armée_Libanaise, #Front_al_Nosra, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency