iloubnan.info
( Publicité )
Politique

De Freije: Le dialogue entre le Futur et le Hezbollah ne mènera nulle part sans les alliés chrétiens

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 14 dcembre 2014 à 11h09
Le ministre d'Etat pour le Développement administratif, Nabil De Freije, a estimé ce dimanche que le dialogue entre le courant du Futur et le Hezbollah n'aboutirait pas à rien dans le dossier de la présidentielle, sans le soutien des chrétiens des deux parties.
Dans une interview accordée à la radio VDL 93,3, de Freij, également député du Courant du Futur, a expliqué que son parti refusait que l'objectif du dialogue soit de "faire passer le temps" ou d'en "diffuser les photos".

Selon ses propos, le peuple libanais a perdu confiance dans les politiciens et ne compte pas sur le dialogue prévu.

Le ministre a affirmé que Michel Aoun (allié chrétien du Hezbollah, ndlr) et Samir Geagea (allié du Courant du Futur ndlr), ne sont pas des candidats consensuels, notant que la solution réside justement dans le recour à un candidat consensuel, dans le but de préserver la stabilité du pays.

De son côté, le député des Forces Libanaises, Antoine Zahra, a indiqué dimanche que l'attachement du député Michel Aoun à sa candidature exclusive à la présidentielle, entravait toujours le dialogue entre les deux parties.

Lors d'un entretien accordé à la VDL, 93,3, le député a refusé le fait que le dialogue entre les FL et le CPL, ait pour objectif la perte du temps, notant toutefois que la rencontre entre Michel Aoun et Samir Geagea pourrait avoir lieu en tout moment.

Il a enfin affirmé que la pérennité de la République nécessitait "l'ordre dans l'action des institutions, un ordre qui débute par l'élection d'un nouveau président."

Le député du bloc parlementaire " Changement et Réforme ", Naji Gharios, a affirmé dimanche qu'il n'y avait point d'animosité entre le Courant patriotique Liban et toute autre partie politique au Liban.

Interviewé par la radio VDL 93.3, le député a confirmé l'ouverture du CPL au dialogue avec les Forces Libanaises.

Il a dans ce contexte refusé que la condition du dialogue soit le renoncement du député Michel Aoun à sa candidature à la présidentielle.
Tags
#Présidentielle, #Michel_Aoun, #Samir_Geagea, #Hezbollah, #Courant_du_Futur, #Dialogue
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency