iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Daech et le Hezbollah, principaux dangers pour le Liban selon David Hale

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 14 novembre 2014 à 20h01
Photo: National News Agency
L'ambassadeur des Etats-Unis, David Hale, a estimé vendredi que "Daech (Etat Islamique) et le Hezbollah représentent les principaux dangers pour le Liban", le premier à cause de son terrorisme et le second parce qu'il détient des armes.
M. Hale a tenu ces propos (pas très diplomatiques pour un ambassadeur, sachant que le Hezbollah fait partie du gouvernement libanais actuel), lors d'une rencontre-débat organisée par la Chambre de commerce libano-américaine. 

L'événement avait lieu dans le très luxueux restaurant L'Eau de Vie, à l'hôtel Phoenicia, et a réuni plusieurs personnalités.

Selon l'ambassadeur américain, vaincre Daech et retirer les armes du Hezbollah sont deux choses nécessaires pour rétablir la stabilité au Liban et pour booster l'économie qui ne peut prospérer avec les troubles de la sécurité.

Il a toutefois fait remarquer que l'économie libanaise enregistrait une certaine croissance en dépit des difficultés locales et régionales. "La prospérité aurait été au rendez-vous si les réformes économiques avaient été réalisées et si la stabilité était instaurée", a-t-il noté, avant de saluer le Liban, "peuple et économie", pour son "étonnante immunité".

M. Hale a ajouté que l'Etat Islamique semait la terreur "mais n'est pas invincible". "La lutte contre cette organisation ne se fait pas par la guerre, mais plutôt en combattant la pensée radicale ", a-t-il dit.

"La balle est dans notre camp parce que nos valeurs sont plus fortes que l'idéologie des extrémistes", a-t-souligné. "Nous devons tous coopérer pour convaincre le monde entier de la nécessité de combattre les discours extrémistes et d'adopter les valeurs qui appellent au respect mutuel".

Quant à la situation en Syrie, l'ambassadeur a indiqué qu'elle était "compliquée", révélant que son pays tentait de "contribuer à la formation d'une opposition modérée digne de confiance, afin de récupérer les régions contrôlées par Daech et de participer aux négociations politiques pour résoudre le conflit".

Il a, en outre, rappelé que les Etats-Unis soutenaient le Liban et apportaient des aides aux réfugiés syriens et aux sociétés hôtes. Il a de même réitéré l'engagement américain au soutien de l'armée libanaise et des forces de sécurité dans leur lutte contre le terrorisme.

M. Hale a enfin souhaité que les dirigeants libanais respectent les termes de la Déclaration de Baabda et que les institutions légitimes libanaises soient les seules à défendre le pays.

"Le moment présent n'est pas propice à la paralysie politique. Les organisations radicales comme Daech prolifèrent dans le chaos (...). Par la suite, il est primordial que les députés libanais élisent sans tarder un président de la République", a-t-il conclu.
Tags
#US, #USA, #Etats_Unis_au_Liban, #David_Hale, #Hezbollah, #Daech, #ISIS, #EI, #EtatIslamique
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency