iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie : l'ONU discute avec Assad d'un "gel progressif" des hostilités

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 11 novembre 2014 à 09h33
La vieille ville d'Alep. Photo: UNESCO
L'Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a rencontré lundi le Président syrien Bachar al-Assad, pour discuter de la mise en œuvre de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité, notamment pour un cessez-le-feu dans la ville d'Alep.
Après la réunion, qui s'est déroulée à Damas, M. de Mistura "a pris acte de l'intention annoncée des autorités syriennes à coopérer avec l'ONU pour identifier un terrain d'entente pour mettre en œuvre sa proposition de gel progressif des hostilités, qui devraient commencer à Alep, sur la base du concept présenté au Conseil de sécurité le 30 octobre," a rapporté l'agence de presse de l'ONU dans une dépêche diffusée lundi soir.

Selon un communiqué de la présidence syrienne, Bachar al-Assad a pour sa part en effet affirmé lundi qu'il était prêt à "étudier" un plan de l'ONU proposant le "gel" des combats à Alep, deuxième ville de Syrie.

"Le président Assad a été informé par M. de Mistura des principaux points de son initiative (...) et a estimé qu'elle méritait d'être étudiée et qu'il fallait tenter de travailler dessus pour (...) rétablir la sécurité à Alep", a indiqué le communiqué, repris par l'agence officielle syrienne Sana, à l'issue de la rencontre entre Assad et de Mistura.

La proposition de "gel" des hostilités envisagé par l'ONU a pour objectif principal de "désamorcer la violence en partant de zones géographiques spécifiques qui peuvent avoir un impact au niveau national et qui permettrait de rétablir une situation plus normale pour les civils affectés par le conflit", affirme l'agence de presse de l'ONU en estimant que ce "processus de gel progressif des hostilités permettrait de relancer un processus politique pour aboutir à une solution inclusive pour la paix."

L'Envoyé spécial et son équipe devaient encore élaborer les modalités pour mettre en œuvre ce gel des hostilités à Alep, grâce à des consultations avec les parties prenantes.
Tags
#Alep, #Syrie, #ONU
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency