iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Mogherini: il faut un territoire palestinien, toute l'UE le veut

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 08 novembre 2014 à 18h14
Au cours de sa première visite à Gaza, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a appelé samedi à la création d’un Etat palestinien indépendant.
“Il faut un Etat palestinien,” a affirmé Mme Mogherini samedi au cours d’une conférence de presse dans le cadre de sa toute première visite à Gaza. “C'est l'objectif, et cette position est partagée par toute l'Union européenne,” a-t-elle dit devant les journalistes.

Ces propos interviennent alors que la Suède a officiellement reconnu l’Etat palestinien le 30 octobre, une annonce qui avait provoqué la colère du gouvernement israélien. D'autant qu'à peu près 15 jours plus tôt, le parlement britannique avait appelé le gouvernement Cameron à reconnaitre l’Etat palestinien. Une motion non contraignante, qui avait cependant là encore suscité l’irritation des autorités israéliennes.

Pour l’heure, environ 134 pays dans le monde ont reconnu la Palestine, selon l'Autorité palestinienne.

En France, les députés du parti socialiste (PS) préparent eux aussi une proposition de résolution invitant le gouvernement à reconnaître l'État palestinien, qui pourrait être votée dans les prochaines semaines, a indiqué l’AFP.

Ce mois-ci, les Palestiniens doivent soumettre un projet de résolution au Conseil de sécurité des Nations unies pour obtenir la fin de l'occupation de leurs Territoires par Israël sous deux ans et ouvrir la voie à un Etat indépendant selon les frontières de 1967.

Une telle résolution risque évidemment de se trouver face à un veto américain.

“Le monde ne supportera pas une quatrième guerre, après trois offensives israéliennes meurtrières ces six dernières années,” a déclaré Federica Mogherini au cours de sa conférence de presse, en référence à l’opération sanglante menée cet été par Israël contre le Hamas pour faire cesser les tirs de roquettes contre l'Etat hébreu. L'offensive a fait environ 2200 morts côté palestinien, en grande majorité des civils, dont de nombreux enfants.

Cette nouvelle guerre a duré 50 jours (du 8 juillet au 26 août) et a également détruit une grande partie du tout petit territoire palestinien, fréquemment qualifié de "prison à ciel ouvert" en raison du blocus imposé par Israël sur cette bande de terre.

La visite de la chef de la diplomatie européenne à Gaza intervient justement alors que le plan de reconstruction de l’ONU doit commencer pour l’enclave palestinienne. Mais pour être implémenté, ce plan a besoin du maintien de la reconciliation entre le Hamas et du Fatah. Le Hamas a exprimé son refus total du plan de reconstruction, pourtant soutenu par l’Autorité palestinienne. Et vendredi, une série d’explosions à Gaza a visé les biens de responsables du Fatah, ont indiqué plusieurs agences.
Tags
#gaza, #Palestine, #Etat_palestinien
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency