iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Achraf Rifi: Nous sommes toujours opposés à l'intervention du Hezbollah en Syrie

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 26 octobre 2014 à 16h24
Le ministre libanais de la Justice, Ashraf Rifi, a répliqué dimanche dans un communiqué aux propos qui ont qualifié les événements en cours à Tripoli de "guerre menée contre la communauté sunnite."
S'adressant aux citoyens de Tripoli et du Liban nord, le ministre a rappelé que les Sunnites libanais avaient toujours prôné le choix des institutions étatiques et de la vie commune.

"Nous parions uniquement sur l'Etat. Nous ne répondrons pas au mini-état qui contribue à attiser la guerre sectaire au Liban et dans la région, par la mise en place d'un mini-état similaire", a-t-il déclaré dans son communiqué.

Il a reconnu avoir toujours soutenu la révolution syrienne (menée contre le régime du président syrien Bachar el Assad), mais a rappelé avoir toujours refusé toute intervention libanaise dans cette révolution.

"Sur cette base, nous nous sommes opposés au Hezbollah et le ferons toujours", a-t-il affirmé, pointant l'intervention du parti de Dieu en Syrie pour soutenir son allié Bachar el Assad. Le ministre de la Justice a accusé le Hezbollah d'avoir ainsi commis un crime contre le peuple syrien.

"Toujours sur cette base, nous refusons de donner le moindre bénéfice au Hezbollah, qui a contribué à l'extension de la crise vers le Liban, et qui tente toujours de provoquer un affrontement avec l'armée libanaise (...)," a-t-il conclu.
Tags
#AchrafRifi, #Tripoli, #Hezbollah, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency