iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Escalade verbale entre le 14 Mars et le Hezbollah

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 20 octobre 2014 à 10h51
Les grandes figures du 14 Mars étaient réunies dimanche pour commémorer la mort de Wissam Al Hassan: le chef des renseignements des FSI avait été tué dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth le 19 octobre 2012. - Photo: National News Agency
Le ministre pour les Affaires du Parlement, Mohammad Fneich, a répondu dimanche aux propos du ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, sans toutefois le nommer.
Lors de la commémoration de l’assassinat de Wissam Al Hassan dimanche, le ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, a déclaré qu’il refusait de devenir un responsable qui "applique des mesures sécuritaires envers une partie du peuple alors que l'autre bénéficie de l'immunité d'un certain parti".

Répondant à ce qu’il a perçu comme une accusation à l’encontre de son parti le Hezbollah, Mohammad Fneich a ainsi affirmé dimanche soir : "Nous avons appelé le gouvernement, depuis le début et à plusieurs reprises, à assumer ses responsabilités dans la lutte contre les hors-la-loi et malfaiteurs dans nos régions", assurant qu'aucun partisan du Hezbollah ne jouit d'une couverture politique.

M. Fneich a considéré que "toute discussion” évoquant une “congestion sunnite-chiite” est “sans fondement et complètement fictive".

"Nous ne voulons pas rentrer dans des débats et des polémiques, mais parfois nous sommes contraints de clarifier certains sujets ", a indiqué Mohammad Fneich, affirmant que son parti était et restera ouvert à la coopération avec les différents composants de la scène politique pour l'intérêt du pays et afin de préserver sa stabilité.

"Immunité partisane"

Dans son discours dimanche, M. Machnouk a affirmé que "l'immunité partisane a fait échouer le plan de sécurité nationale", mis en place notamment pour faire face aux débordements de la crise syrienne au Liban. Des militants armés génèrent en effet régulièrement des troubles sécuritaires dans plusieurs régions libanaises, en particulier dans le nord du pays. Des groupes armés sunnites tels que le Front al Nosra, qui luttent contre le régime syrien de Bachar el Assad et son allié le Hezbollah (chiite), ont effectué plusieurs incursions dans la région de Ersal (village sunnite à la frontière nord du Liban). Ils attaquent régulièrement des checkpoints de l'armée libanaise. Le Front al Nosra a également déjà revendiqué plusieurs attentats contre des bastions du Hezbollah au Liban, en représaille à l'engagement militaire du parti de Dieu en Syrie au côté du président Assad.

Pour Nouhad Machnouk, le plan de sécurité est devenu "un projet qui vise les fauteurs de troubles d'une seule communauté", (en allusion à la communauté sunnite), pendant que ceux "d'une autre communauté  bénéficie d'une impunité" (en allusion à la communauté chiite et à la protection du Hezbollah).

Le chef du service de presse du Hezbollah Mohammad Afif a cependant tenu à minimiser cette escalade. Il a notamment déclaré au quotidien libanais The Daily Star qu'il ne pensait pas que le gouvernement serait mis à mal par ces échanges.

Ces piques verbales ont tout de même lieu dans un contexte de tensions accrues entre le 8 Mars et le 14 Mars: le ministre de la Justice Ashraf Rifi (membre du 14 Mars), a affirmé la semaine passée que le Hezbollah (pilier du 8 Mars) était impliqué dans des attaques contre des positions de l'armée libanaise à Tripoli.

Ce lundi matin, le député Nidal Tohmeh a renchérit en estimant que "tous les Libanais doivent assumer la responsabilité de soutenir l'armée," et en regrettant "la position de certaines parties qui portaient atteinte à l'institution militaire à différents niveaux." S'exprimant au micro de la radio La Voix du Liban, le député a affirmé que "le Hezbollah cherche à se soustraire au plan sécuritaire, que le ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk cherche à mettre en oeuvre particulièrement dans la Békaa."
Tags
#Courant_du_Futur, #Hezbollah, #Nouhad_Machnouk
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency