iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Etat palestinien: le vote symbolique du parlement britannique provoque la colère d'Israël

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 14 octobre 2014 à 12h53
Le parlement britannique a voté lundi soir en faveur de la reconnaissance d’un Etat palestinien. Il s’agit d’un vote symbolique. Mais cette motion, qui appelle de manière non contraignante le gouvernement de David Cameron à reconnaître lui aussi l’Etat palestinien, a tout de même suscité la colère d’Israël.
L’annonce du parlement britannique intervient dix jours après celle de la Suède, qui a elle aussi appelé à reconnaître l’Etat palestinien.

Ces annoncent « minent » le processus de paix, a estimé Israël dans la foulée du vote britannique.
Bien au contraire, les députés du Royaume Uni ont pour leur part considéré leur motion appelant le gouvernement à « reconnaître un Etat palestinien à côté de celui d’Israël» comme une « contribution pour assurer une solution négociée consacrant deux Etats”.

La motion a été adoptée par le parlement britannique par 274 voix contre 12. C’est peut-être ce rapport qui est le plus significatif.

Au total, l’autorité palestinienne a d’ores et déjà obtenu la reconnaissance de 134 pays dont le Brésil et l’Argentine.

Le vote a eu lieu après que le député conservateur, Sir Richard Ottaway, pourtant fervent supporter d’Israel, a affirmé selon The Guardian que la récente "annexion" par Israël de près de 400 hectares l’a "révolté et fait passer pour un idiot".

Alors même que les débats commençaient au parlement britannique lundi après-midi, le gouvernement de David Cameron avait fait savoir que sa position ne changerait pas quelque soit l’issue du vote.

Tobias Ellwood, le ministre britannique en charge du Moyen Orient, a indiqué que la condition sine qua non pour la création d’un Etat palestinien était la fin de l’occupation, ce qui selon lui ne sera possible que via des négociations politiques. "Le Royaume-Uni reconnaîtra un Etat palestinien lorsque que nous estimerons que cela pourra apporter la paix", a insisté Ellwood, dans des propos rapportés sur le site web de RTL

Le député conservateur et ancien ministre Alan Duncan a pour sa part déclaré à l’agence AFP que la reconnaissance, même symbolique, d’un Etat palestinien par la Grande Bretagne pourrait inciter des Etats de l’Union européenne à suivre cet exemple. Dans un discours mardi au Royal United Service Institute à Londres, le député devait également critiquer violemment l’attitude du gouvernement Netanyahu qui selon lui "encourage la création de colonies illégales".
Tags
#Palestine, #Israel, #Grande_Bretagne, #Etat_palestinien
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency