iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Al Nosra menace les pays membres de la coalition anti-EI de représailles partout dans le monde

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 28 septembre 2014 à 08h47
 Abou Firas al Souri
Capture d'écran de la vidéo d'Abou Firas al Souri
Le Front al Nosra (Jabhat Al-Nosra en arabe), branche syrienne d'al-Qaïda, a diffusé samedi sur sa chaine YouTube une vidéo dans laquelle il menace les pays de la coalition anti-Etat islamique de représailles partout dans le monde.
Le porte-parole du Front al Nosra, Abou Firas al Souri, qualifie dans cette video les frappes de la coalition internationale emmenée par les Etats Unis d’”offensive de guerre contre l’Islam”.

La coalition internationale qui englobe les Etats-Unis et leurs alliés arabes et occidentaux, a lancé le 23 septembre des frappes en Syrie contre des positions de l'organisation de l’Etat islamique. Les attaques ont également vise d’autres groupes jihadistes dont le Front Al-Nosra, (classé “organisation terroriste” par Washington).

Dans cette vidéo de près de dix minutes, Abou Firas al Souri affirme que les Etats de la coalition ont commis “un acte horrible” qui les place sur la liste des cibles du Front al Nosra dans le monde entier. Le porte-parole qualifie la coalition d’ “axe du mal dirigé par le pays des cowboys”.

“Nous nous sommes préparés à faire face à une telle coalition,” indique-t-il, en affirmant qu’al Nosra est capable de faire face à l’offensive, et en annonçant une guerre qui “pourra durer des décennies”.

Abou Firas al Souri a qualifié les pays arabes membres de la coalition d’ "esclaves de l’occident" qui ont choisi "le camp des oppresseurs et des infidèles”. Il les avertit des conséquences de leur prise de position.



Les combattants du Front al Nosra se battent contre le régime de Bachar al Assad. Ils ne font pas partie de l'opposition qualifiée de "modérée" par les Etats Unis. Ils retiennent actuellement en otage une vingtaine de soldats libanais capturés cet été à Ersal (nord du Liban) lors d’affrontements entre les jihadistes et l’armée libanaise. Le Front al Nosra a déjà revendiqué plusieurs attentats au Liban visant des bastion du Hezbollah, parti libanais lourdement armé qui combat en Syrie pour soutenir le régime d'Assad, son allié stratégique.

En échange de la libération des soldats libanais, al Nosra réclame celle de combattants issus de leurs rangs, détenus dans la prison libanaise de Roumieh. Le gouvernement libanais a jusqu’à présent refusé de négocier. Les militants ont d’ores et déjà exécuté trois soldats dont deux par décapitation.
Tags
#EtatIslamique, #EI, #Front_al_Nosra, #Jabhat_al_Nosra, #Syrie, #CoalitionAntiEI
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency