iloubnan.info
( Publicité )
Politique

John Kerry accuse Bachar el Assad d’avoir violé l’accord international sur son arsenal chimique

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 18 septembre 2014 à 21h01
Selon le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le régime du président syrien Bachar el Assad a utilisé des armes au gaz de chlore au cours de l'année. Ces attaques ont eu lieu alors même que la destruction de l'arsenal chimique de l'armée syrienne était en cours, sous la surveillance d'une mission conjointe de l'ONU et de l'OIAC (Organisation pour l'interdiction des armes chimiques).
Cette accusation, émise jeudi par M. Kerry devant la Chambre des représentants, implique ainsi que le régime syrien a violé l’accord international signé avec l’ONU garantissant l’élimination de son arsenal chimique.

Cette accord avait été passé en septembre 2013: après l’attaque au gaz sarin attribuée au régime contre une banlieue de Damas en août 2013, qui avait fait plusieurs centaines de morts civils, les Etats Unis et leurs alliés avaient menacé Bachar el Assad de frappes aériennes. Ils avaient finalement fait marche arrière, en échange de la promesse du régime syrien de détruire son arsenal chimique sous le contrôle d’une mission conjointe de l’ONU et de l’OIAC.

Selon John Kerry, il existe des preuves d'utilisation de chlore par le régime de Bachar el Assad depuis la signature de cet accord.

Le 10 septembre, l’OIAC a en effet annoncé que le chlore avait été utilisé comme arme chimique de manière systématique et répétée en Syrie. L’organisation annonçait les résultats de l’enquête qu’elle menait depuis la fin du mois d’avril, à la demande des Etats Unis et de la France qui accusaient le régime syrien de perpétrer des attaques au gaz contre des bastion rebelles.

L'accusation de John Kerry intervient alors que les Etats Unis bâtissent actuellement une coalition internationale contre l’Etat islamique, avec une stratégie de frappes aériennes sur ses positions en Irak et en Syrie.

L’Etat islamique est officiellement opposé au régime de Bachar el Assad. Mais les Américains ont accusé Assad de n’avoir rien fait pour empêcher les combattants de l’EI de s’établir en Syrie, pour affaiblir l'armée syrienne libre, obligée ainsi de se battre sur deux fronts: contre l'EI et contre le régime.

L’aviation syrienne n’a commencé à bombarder les positions de l'Etat islamique que depuis quelques mois, alors même que l’EI avançait en Irak, prenant plusieurs villes et suscitant une levée de boucliers du côté de la communauté internationale.
Tags
#Syrie, #John_Kerry, #EI, #ISIS, #EtatIslamique, #ArmesChimiques, #chlore
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency