iloubnan.info
( Publicité )
Politique

La France participera "si nécessaire" à une action militaire aérienne en Irak

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 11 septembre 2014 à 08h10
Laurent Fabius a fait part d'une information majeure lors du discours qu'il a prononcé mercredi à l'occasion de la rentrée de l'Institut d'études politiques de Paris. Devant les étudiants de Sciences Po, le chef du Quai d'Orsay a ainsi annoncé que la France participera "si nécessaire à une action militaire aérienne" en Irak, ajoutant que l'action de Paris ne suivra pas les mêmes modalités en Syrie.
"En Irak, le gouvernement et les minorités ont appelé à l'aide : nous y répondons par des livraisons de matériels militaires et par de l'aide humanitaire" et "nous participerons si nécessaire à une action militaire aérienne", a dit Laurent Fabius dans un discours à l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences-Po).

La France a déjà dit qu'elle était prête à participer à une éventuelle opération militaire menée par les Etats-Unis dans la région contre l'Etat islamique, mais c'est la première fois qu'un membre du gouvernement parle d'un engagement aérien.

L'intervention de M. Fabius a eu lieu quelques heures avant le discours de Barack Obama, lors duquel le président américain a annoncé que les Etats Unis traqueraient l'Etat islamique où qu'il soit, en Irak comme en Syrie.

"Une mobilisation internationale est nécessaire pour répondre à ce danger transnational qui peut atteindre jusque notre sol. Plusieurs centaines de Français jihadistes sont présents en Irak et en Syrie", a ajouté M. Fabius.

"En Syrie, la situation est différente : Bachar el-Assad ne peut pas être un partenaire, lui dont la complicité avec Daesh (acronyme de L'Etat islamique en arabe) est établie. C'est pourquoi nous continuerons à aider l'opposition modérée syrienne qui combat à la fois Daesh et le régime el-Assad".

La France doit agir en Irak et en Syrie, "mais pas selon les mêmes modalités", a expliqué le ministre français.

Il y a un an, Paris avait été en pointe pour qu'il soit procédé à des frappes aériennes contre le régime syrien, mais les Etats-Unis avaient renoncé à une intervention aérienne, contraignant la France à revoir ses plans. Aujourd'hui, Washington est en voie de constituer une coalition internationale pour intervenir militairement contre l'Etat islamique, présent en Irak et en Syrie.

Selon une source diplomatique, ce qui empêche la France d'intervenir militairement en Syrie est l'absence de légalité internationale en vue d'une telle action. Dans le cas de l'Irak, une opération interviendrait à la demande de ce pays et pourrait s'appuyer sur l'article 51 de la Charte des Nations unies sur la légitime défense, a expliqué la même source.
Tags
#Paris, #Syrie, #Iraq, #BarackObama
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency