iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Le 14 Mars appelle Ă  soutenir le gouvernement et maitriser la violence et le chaos

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 11 septembre 2014 à 07h43
Le 14 Mars est revenu sur les militaires otages et l'exécution de deux d'entre eux, qualifiant la situation d'"humiliante" pour la "dignité nationale".
Le secrétariat général des forces du 14 Mars a insisté mercredi, au terme de sa réunion hebdomadaire dans son siège à Achrafieh, sur le fait que "l'enlèvement des militaires libanais par le Front Al-Nosra et l'Etat islamique, ainsi que la décapitation des soldats martyrs, Ali Sayyed et Abbas Medlej, ont constitué un choc pour l'opinion publique libanaise, arabe et internationale. Nous exhortons toutes les parties à soutenir le gouvernement en vue de mettre fin à cette situation humiliante pour notre dignité nationale".

"Ce dossier doit être réglé avec une attitude sage et intelligente et non par l'agression de citoyens syriens ou libanais. Le criminel est connu et la solution réside dans l'armée, les institutions et les résolutions de la légitimité internationale", a-t-il assuré.

Le 14 Mars a condamné "les enlèvements et les contre enlèvements des derniers jours dans la Békaa. Ces incidents menacent la paix civile au Liban. Les députés de cette région doivent effectuer les contacts nécessaires en vue de freiner les actes de violence et le chaos afin de ne pas mener le pays vers l'inconnu".

Les participants ont réitéré leur appel "au déploiement de l'armée libanaise le long de la frontière libano-syrienne avec l'aide de la Finul sur la base de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU. Cette mesure doit être mise en oeuvre par une décision politique du gouvernement qui est appelé à mettre un terme à l'afflux des hommes armés de Syrie au Liban et des combattants du Hezbollah du Liban en Syrie. Cela constitue le prétexte essentiel de l'enlèvement des soldats libanais".

Par ailleurs, ils ont assuré que "le 14 Mars attend toujours la réponse du Hezbollah à son initiative visant à trouver un consensus sur le nom du nouveau président de la République. Le rejet de la main tendue entraîne le Liban vers l'inconnu".
Tags
#14Mars, #EtatIslamique
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency