iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Deux grandes personnalités sunnites du monde arabe accusent l’Etat islamique de salir l’islam

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 08 septembre 2014 à 15h32
L'université d'Al Azhar, au Caire, fondée en 975, est le principal centre de littérature arabe et d'enseignement islamique dans le monde. Elle a sa propre mosquée.
C’est la deuxième haute personnalité sunnite à vivement condamner les combattants de l’Etat islamique. Après le grand mufti d’Arabie saoudite dimanche, c’est ce lundi au tour du Cheikh Ahmed al-Tayeb de declarer officiellement que l’EI salie l’image de l’islam.
Lundi en Egypte, le cheikh d'Al-Azhar (l’un des plus prestigieuses institutions de l'islam Sunnite), a condamné les jihadistes de l'Etat islamique (EI), les qualifiant de “criminels” qui “souillent l'image de l'islam et des musulmans.”

Les propos du cheikh Ahmed al-Tayeb interviennent un jour après que les pays arabes ont ensemble affirmé la nécessité de faire face au groupe jihadiste sunnite qui a déclaré un califat islamique sur les territoires qu'il contrôle en Irak et en Syrie.

Elles interviennent aussi au lendemain des propos du grand mufti d'Arabie saoudite qui a appelé les musulmans à "combattre" l'Etat islamique (EI) "agressif et oppressif", s'il "combat les musulmans", dans des déclarations publiées dimanche par le quotidien Al-Eqtisadiah.

L'EI "fait couler le sang" et ses jihadistes "n'ont fait que tuer depuis qu'ils ont commencé leur combat" en Syrie et en Irak, a déclaré Cheikh Abdel Aziz Al-Cheikh, qui représente la plus haute autorité religieuse d'Arabie saoudite.

"S'ils combattent des musulmans, les musulmans doivent les combattre pour débarrasser le peuple et la religion du mal qu'ils incarnent et du tort qu'ils causent", a-t-il dit dans les propos rapportés dimanche.

Pour sa part, cheikh Tayeb a qualifié les combattants de l’EI de “criminels” qui souillent l'image de l'islam et des musulmans dans le monde de manière alarmante”.

Ces groupes terroristes fondamentalistes, quels que soient leurs noms, ainsi que leurs soutiens, sont des créations coloniales qui servent le sionisme dans son complot visant à détruire le monde arabe, a-t-il ajouté.

Devant la progression de l'EI dans le nord irakien, les Etats-Unis ont commencé à mener le 8 août des raids aériens contre ses positions, en appui aux forces kurdes et irakiennes. Ils cherchent maintenant à mettre en place une coalition internationale pour faire face au groupe extremiste.

Par ailleurs, du côté de la communauté internationale, le nouveau Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, le Jordanien Zeid Ra'ad al-Hussein a affirmé lundi à propos de l’EI que “les jihadistes qui sèment la terreur en Irak et en Syrie veulent créer un "monde sanguinaire".

"De quelle manière pourrait fonctionner un Etat takfiri à l'avenir (...) Ce serait un monde sanguinaire, hostile et malveillant, sans protection pour les non-takfiris", a déclaré M. Zeid, qui s'exprimait lors de l'ouverture de la 27e session du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève.

Le président américain Barack a pour sa part annoncé dimanche qu'il présenterait mercredi un plan d'action contre l'EI, qui ne doit pas impliquer l'envoi de troupes au sol.
Tags
#EI, #EtatIslamique, #EIIL
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency