iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Geagea qualifie l'Ei de "tumeur cancéreuse" mais "limitée", que l'on peut détruire "rapidement"

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 07 septembre 2014 à 10h11
 Samir Geagea Chef des Forces Libanaises
Le chef des Forces Libanaises (FL), Samir Geagea, a qualifié l'Etat islamique de "tumeur cancéreuse" qui s'est déclarée dans des régions précises en Syrie et en Irak, qui demeure "limitée" et, par conséquent, "susceptible d'être éradiquée rapidement si des efforts considérables sont déployés"
M. Geagea s'exprimaittexprimé samedi à l'occasion de la commémoration des martyrs de la résistance libanaise, organisée par les FL à Meerab.

Il a ensuite considéré que le problème, au Liban, résidait chez "ceux qui désirent transformer l'accord de Taëf".

"Certains tentent de décapiter la République dans l'intention de la présider eux-mêmes et prennent le pays en otage dans le but d'aboutir à la présidence (...) il est un crime politique que de vider la République libanaise de son président chrétien alors que nous témoignons de l'exode de chrétiens des régions irakiennes de Mossoul et de Ninive," a rappelé le chef des FL.

M. Geagea a par ailleurs indirectement critiqué le président du bloc parlementaire du Changement et de la Réforme, Michel Aoun, pour avoir appelé à l'amendement de la Constitution dans le but d'aboutir à des élections présidentielles par suffrage universel.

Il a donc souligné que l'argument que défendait le général Aoun dans sa proposition, visant à l'élection d'un président "fort et capable", était infondé "puisque le mécanisme actuel, en vigueur depuis l'Indépendance, a réussi à élire des présidents forts, à l'instar de Camille Chamoun, Fouad Chehab ou encore Bachir Gemayel".

Séparément, le chef des FL a réitéré son refus catégorique à toute forme d'autosécurité, critiquant vivement les parties qui profitent du danger que représente le terrorisme pour adopter cette politique.

"Les Libanais ont été involontairement poussés à adopter l'autosécurité en 1975 puisque les institutions étatiques étaient alors complètement fragmentées (...) cependant la solution aujourd'hui ne se fait pas à travers l'autosécurité, puisque les institutions de l'Etat sont toujours capables et efficaces," a-t-il ajouté.

M. Geagea s'est par la suite adressé aux chrétiens, estimant que certaines parties essayaient de les terroriser pour des intérêts personnels, notant que le peuple libanais a toujours fait preuve de résistance à l'encontre de tous les occupants et qu'il fera de même contre l'EIIL.

"Notre seul et unique choix reste celui de l'attachement à l'Etat, aux institutions, à l'armée et aux forces de sécurité (...) et nous n'hésiterons pas à lutter contre quiconque veut porter atteinte au Liban, qu'il s'agisse de l'EIIL ou de tout autre [groupe]," a-t-il conclu.
Tags
#EI, #EtatIslamique, #Samir_Geagea
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency