iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Obama: les armes chimiques syriennes les plus mortelles ont été détruites

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 19 aot 2014 à 15h52
Par Ange Al-Jalalati
Selon les déclarations d’un responsable du Pentagone à l’Agence France-Presse (AFP), des éléments chimiques composant les gaz sarin et moutarde, et pouvant être utilisés comme armes chimiques en Syrie, ont été détruits par les États-Unis d’Amérique dans la mer Méditerranée, lundi.

On compte pour détruits 581 tonnes de "précurseurs chimiques" pour le sarin et 19,8 tonnes d'éléments pouvant composer le moutarde.

Le président américain Barack Obama a annoncé dans un communiqué :"Les armes chimiques les plus mortelles possédées par le régime syrien ont été détruites par des professionnels civils et militaires en utilisant un mécanisme américain unique en son genre". Le secrétaire américain de la Défense Chuck Hagel a, lui, décrit cette opération comme "une contribution à la sécurité de la planète".

La neutralisation de ces agents a eu lieu par hydrolyse à bord du Cape Day, un cargo roulier américain, dans les eaux internationales. Le cargo avait été spécialement préparé pour cette occasion. L'opération a été supervisée par l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) et avait commencé début juillet. Suite à cette opération, 99/100 des éléments chimiques ont été détruits et le danger qu’ils constituaient a été réduit à celui des éléments industriels habituels. Ils seront confiés à des sociétés de traitement spécialisées dans les déchets industriels.

Pourtant, les armes chimiques détruites ne seraient qu’un maillon d’une immense chaîne : Obama déclare que les États-Unis "s'assureront que la Syrie tiendra son engagement de détruire ses installations restantes, destinées à produire des armes chimiques". Il se montre inquiet des "divergences et des omissions quant aux déclarations faites par la Syrie à l'OIAC et les informations selon lesquelles (des armes chimiques) sont toujours utilisées" par le régime d’Assad.

L'OIAC avait en effet exigé que 12 anciennes usines de production d'armes chimiques en Syrie soient démolies, mais des informations françaises et américaines récentes évoquent l’utilisation du chlore comme arme chimique en Syrie. L’OIAC mène à présent une enquête pour découvrir si l’utilisateur de ce chlore est le régime syrien d’Assad ou le groupe des rebelles armés.
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency