iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Berry ne voudrait pas négocier avec les jihadistes pour relâcher les otages

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 12 aot 2014 à 09h19
Par Ange Al-Jalalati
Le président du parlement libanais, Nabih Berry, a refusé de négocier avec les miliciens pour libérer les otages qu’ils avaient pris à l’armée et à la police libanaise, pendant les incidents d’Ersal. "Si le Premier ministre Tammam Salam avait demandé mon avis, je lui aurais conseillé de recourir à Qatar et à la Turquie pour résoudre ce problème", a annoncé Berry au quotidien as-Safir publié hier.

Les jihadistes voudraient, en échange du relâchement des otages libanais, la libération de 20 prisonniers islamistes, incarcérés à la prison de Roumieh. Berry trouverait cet échange malhonnête envers l’armée et la sécurité du pays. Il s'est déclaré prêt à coopérer avec le chef du parti du Futur, Saad Hariri, pour "faire face au danger du terrorisme et réactiver les institutions constitutionnelles".
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency