iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Irak: Frappes américaines et aide humanitaire européenne

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 10 aot 2014 à 09h46
Le président américain Barack Obama a promis de poursuivre les frappes aériennes pour aider les populations locales menacées par l'avancée jihadiste en Irak. De leur côté, la Grande-Bretagne et France ont promis une aide humanitaire imminente, larguée par avion.
"Je ne vais pas donner de calendrier précis" sur la durée des frappes en Irak contre les positions de l’Etat islamique, a prévenu Barack Obama samedi, cité par plusieurs agences de presse. "Nous n'allons pas régler le problème en quelques semaines. Je pense que cela va prendre un certain temps".

Il a également affirmé qu’il avait reçu le soutien du Premier ministre britannique David Cameron et du président français François Hollande.

"Tous les deux ont exprimé leur soutien à nos actions et sont d'accord pour nous appuyer dans l'assistance humanitaire que nous offrons aux Irakiens qui souffrent le plus", a-t-il dit. "Une fois encore, l'Amérique est fière d'agir aux côtés de ses plus proches alliés et amis".

Les Etats Unis ont récemment été la cible de nombreuses critiques pour leur inaction vis-à-vis de la Syrie notamment, où la sanglante répression du régime de Bachar el Assad contre le soulèvement populaire de mars 2011 a mené à une situation de guerre civile.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Philipp Hammond a pour sa part annoncé que la Grande-Bretagne allait larguer de manière "imminente" de l'aide humanitaire dans le nord de l'Irak. Deux avions de la Royal Air Force ont quitté le Royaume-Uni tôt samedi pour parachuter de la nourriture, de l'eau et des tentes à la minorité kurdophone des Yazidis, bloquée dans les montagnes arides de Sinjar après avoir été jeté sur les routes par les combattants de l’Etat islamique. L’EI a également forcé au départ de nombreux chrétiens. Des dizaines de milliers de personnes auraient ainsi été chassées par les jihadistes.

Ces frappes américaines, menées dès vendredi, constituent la première intervention des Etats-Unis en Irak depuis leur départ du pays il y a près de trois ans. Ces frappes sont qualifiées de "très ciblées" et ne devraient pas être suivies par l’envoi de troupes au sol.
Tags
#Iraq, #ISIS, #EIIL, #Daech, #EI, #EtatIslamique, #EtatsUnis, #USA, #Obama, #Yazidis
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency