iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Nouvelles frappes américaines contre l'Etat islamique en Irak

iloubnan.info - Le 09 août 2014 à 10h06
Par Ange Al-Jalalati
Les bombardements américains sur l’artillerie des jihadistes au Nord de l’Irak se perpétuent. Ces frappes aériennes auraient causé la mort de plusieurs miliciens, selon le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone.

Rappelons que l’interférence américaine aux côtés des Irakiens avait commencé hier, les États-Unis trouvant l’avancée des miliciens dangereuse pour son personnel établi à Erbil et Bagdad. Deux chasseurs bombardiers américains F/A 18 avaient alors lancé des bombes de 250 kilos guidées par laser sur des positions d'artillerie mobile de l'État Islamique (EI) en Irak.

Vers 10h00, heure de Washington (14H00 GMT), un drone américain a bombardé des jihadistes qui se servaient d’un mortier, causant leur mort. Ensuite, à 11h20 (15h20 GMT), quatre avions chasseurs américains ont largué huit bombes qui ont arrêté un convoi et un mortier près d’Erbil, la capitale du Kurdistan irakien.

Le président des États-Unis d’Amérique, Barack Obama, a exclu les possibilités d’envoyer des soldats américains au sol et de prolonger son ingérence, sans toutefois préciser une date pour la fin de cette opération. "Si nécessaire c'est ce que nous continuerons de faire", a-t-il dit aujourd’hui dans son discours hebdomadaire.

Washington n’oublie pas pour autant de parachuter de la nourriture et de l’eau aux exilés reclus dans les montagnes. Trois cargos et deux F18 sont revenus, hier soir, larguer des vivres et de l’eau aux réfugiés. Ces réfugiés risqueraient de mourir en masse de faim et de soif, au cas où les organisations mondiales ne les aident pas. Il nous reste un ou deux jours pour aider ces personnes, a déclaré à l'AFP Vian Dakhil, députée membre de la communauté kurdophone des Yazidis.
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency