iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Hariri: L'armée libanaise et les forces de sécurité sont une ligne rouge

BEYROUTH | iloubnan.info, with agencies - Le 04 aot 2014 à 14h39
L'ancien Premier ministre Saad Hariri a exprimé son soutien absolu à l'armée libanaise et aux forces de sécurité. Il a dit qu'il se tenait à leurs côtés pour ramener la ville résistante d’Ersal dans le giron de l'État parce que ses habitants n'ont d’autre choix que l'État, et la libération de la ville de ses ravisseurs de l’EIIL et du Front Al Nosra.

Dans une déclaration publiée aujourd'hui dans le quotidien Al-Hayat, Hariri a dit: «Il n'y aura pas de clémence avec les organisations terroristes et takfiristes et leur projet destructeur qui est étranger aux gens de la modération et de la tolérance. »

Il a ajouté: «Ils n'ont d'autre choix que de se retirer de la ville, et l'Etat –et nous sommes à ses côtés- ne restera pas les bras croisés face aux plans de ces groupes. »

Il a également souligné que "l'armée libanaise et les forces de sécurité sont, pour le Courant du Futur, une ligne rouge, et les attaques contre elles sont interdites, et c'est notre position stratégique et fixe envers les groupes takfiristes."

Hariri a demandé: "Est-ce ainsi que la population de Ersal, qui a accueilli ses frères fuyant la Syrie et leur a offert toutes sortes de soutien, est remerciée? Est-elle récompensée en étant tenue en otage parce qu'elle a dit non à ces groupes? "

Le président Hariri a estimé que cela constitue une violation de la souveraineté du Liban et de la souveraineté de l'Etat sur son territoire.
Tags
#Hariri, #Ersal, #Syrie, #Armée_Libanaise
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency