iloubnan.info
( Publicité )
Politique

L'Iran veut établir "des relations fraternelles" avec l'Arabie Saoudite

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 13 janvier 2014 à 11h25
Photo: DALATI & NOHRA
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Jawad Zarif a souligné dimanche que l'Iran oeuvre à établir de meilleures relations fraternelles avec le royaume saoudien sur le plan des relations bilatérales et en raison de l'influence positive que pourraient avoir ces relations sur la paix et la stabilité dans la région.
S'exprimant à son arrivée au Liban où il effectue une visite officielle, le chef de la diplomatie iranienne répondait à une question sur une éventuelle rencontre irano-saoudienne.

Le ministre a par ailleurs annoncé qu'une délégation judiciaire iranienne visiterait le Liban prochainement pour se pencher sur les circonstances des deux attentats-suicide qui ont visé l'ambassade iranienne à Bir Hassan.

Le responsable iranien a félicité et remercié le gouvernement libanais pour avoir en peu de temps arreté le terroriste principal impliqué dans cet attentat.

Interrogé sur ses rencontres avec les responsables libanais, il a souligné que ces rencontres visaient à renforcer les relations bilatérales entre les deux pays.

Selon le ministre iranien, le Liban est de première importance en raison du rôle "résistant qu'il joue face à l'ennemi israélien". L'Iran soutient officiellement le Hezbollah libanais, qui oppose une résistance armée à Israël.

En réponse à une question concernant la conférence de Genève II, le ministre a souligné que l'Iran participera aux travaux de ce congrès sur la guerre en Syrie si une invitation "sans conditions préalables" lui est adressée. Il a enfin appelé à trouver une solution politique à la crise syrienne.

L'Iran a fin novembre conclu avec la communauté internationale un accord qui permettrait de limiter le programme nucléaire iranien à des activités uniquement civiles en échange d'une levée partielle des sanctions économiques. D'ici six mois, échéance au terme de laquelle l'accord sera revu pour évaluer le respect des engagements des différentes parties, l'Iran doit toucher 4,2 milliards de dollars, bloqués jusqu'à présent. Il doit recevoir la première "traite", d'un montant de 550 millions de dollars, en février, a rapporté l'agence Reuters en détaillant l'échéancier des paiements.
Tags
#Iran, #Syrie, #Mohammad_Zarif, #ArabieSaoudite
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency