iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Nombre record de femmes candidates aux législatives libanaises

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 02 juin 2013 à 11h57
Par Louise Wernvik
Le mouvement Women in Front a participé au marathon de Beyrouth le 26 mai 2013. Photo tirée de leur page Facebook https://www.facebook.com/womeninfront?fref=ts
C'est la première fois qu'autant de femmes sont candidates aux élections législatives libanaises. Une info qui ravit de nombreux représentants de la société civile, même si leur joie est assombrie par le contexte électoral: le mandat du parlement pourrait être prolongé et les élections remises à une date "ultérieure", la décision doit d'ailleurs être prise ce vendredi 31 mai.
"Nous ne soutenons pas l'extension, mais si elles reportent les élections nous aurons plus de temps pour travailler et planifier notre travail pour être encore mieux ", dit Joëlle Abou Farhat Rizkallah, décidée à voir les choses du bon côté. Joëlle est la co-fondatrice de Women in Front, une ONG libanaise qui milite pour une meilleure représentation des femmes en politique et dans la société.

45 femmes ont remis leur candidature pour les prochaines élections parlementaires, soit près de quatre fois plus qu'aux dernières élections de juin 2009. Les femmes candidates représentent ainsi 7,6 % du total des candidatures, hommes et femmes confondus.

Environ 90 % des femmes présentes en politique font partie de "Femmes au Parlement", un groupement d'ONGs qui militent pour l'autonomisation des femmes et de la société civile. Leur objectif est de promouvoir à l'égalité des sexes au Liban et de placer plus de femmes au pouvoir et au parlement.

"Nous sommes heureux d'avoir autant de candidates. C'est exactement ce que nous espérions ", poursuit Joëlle Abou Farhat Rizkallah.

Même s'il s'agit du nombre le plus élevé de l'histoire libanaise en termes de candidates aux législatives, il pourrait ne pas correspondre au total définitif des candidatures: une prolongation de deux ans du mandat du parlement doit être votée ce vendredi. Cette proposition a été vivement condamnée par l'ensemble de la société civile. Les députés doivent se réunir à 15 heures ce 31 mai pour décider de cette extension. Les candidates, ainsi que "Femmes au parlement", "Women in Front" et plusieurs représentants de la société civile manifesteront devant le parlement pour protester contre le report des élections.

Laury Haytayan (photo), candidate indépendant, sera présente à la manifestation. Elle est très déçue de la façon dont les députés actuels ont géré leur mandat et ne tient pas du tout à ce qu'ils jouent les prolongations.

"Je serai là parce que nous devons réagir à ce qui se passe. Ils n'ont pas fait leur travail concernant l'établissement d'une loi électorale moderne. Ils ont échoué sur tous les aspects, socialement, économiquement, politiquement, et maintenant ils se donnent le droit de prolonger leur mandat. C'est un coup dur pour démocratie au Liban", a déclaré Laury Haytayan.

Si les élections sont reportées, une nouvelle série de dépôt de candidature sera attendue vers la fin de la période de prolongation. Le nombre de ces candidatures sera peut-être au final plus élevé, ou plus faible.
Tags
#Femmes_libanaises_au_parlement, #Femmes_libanaises_et_politique
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency