iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Deux morts et 18 blessés dans les affrontements dimanche soir à Beyrouth: rassemblement pacifique lundi

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 21 mai 2012 à 16h55
Par Andrew Codd
La mort dimanche après midi des deux cheikhs sunnites Ahmad Mohammad Abdelwahed et Mohammad Hussein Merheb, tués par des tirs de l'armée libanaise dans le nord du Liban, a déclenché une flambée de violence dans certains quartiers de Beyrouth durant la nuit.
Les dignitaires religieux ont été tués par des tirs de l'armée libanaise à un checkpoint de l'armée situé à côté de la municipalité de Halba dans la région du Akkar, où ils se rendaient pour participer à une manifestation organisée par les députés Khaled Daher et Mouïn Meraabi du courant 14 Mars. Ce rassemblement avait pour objectif de commémorer les martyrs des affrontements du 8 mai 2007.

Après cet incident, les partisans de Saad Hariri, chef de fil de l’opposition libanaise hostile au pouvoir de Damas et ceux du Parti du courant arabe (pro syrien) se sont affrontés hier soir dans les faubourg de l'Université arabe. Les affrontements entre les deux courants à majorité sunnite on fait 2 morts et 18 blessés selon l'agence nationale d'information. Le siège du Parti du Courant arabe qui se trouvait également dans le quartier de Tarik el Jdideh à été incendié et criblé de balles, a rapporté un photographe de l'AFP.

Routes bloquées

Après que la nouvelle de la mort des deux cheikhs s'est répandue, de nombreux axes routiers ont été bloqués par des manifestants dans la région puis un peu partout dans le pays. En début de soirée dans l'ouest de Beyrouth, les quartiers de Verdun de Mazraa et de Khaldé ont également été en partie bloqués par des feux de poubelles et de pneus.

L'armée qui à tenté sans succès de rouvrir les points de passages durant la nuit quadrillait lundi le quartier de Tarik el Jdideh. Toujours selon l'Agence nationale d'information toutes les routes menant au Akkar ont été débloquées par l'armée.

Grève générale et rassemblement pacifique

Ce lundi 21 mai, les muftis et les cheikhs du Akkar associés avec le courant du Futur ont appelé à une grève générale sur l'ensemble du territoire libanais. Un rassemblement contre la guerre devrait se tenir aujourd'hui à 18h place des martyrs. La page Facebook de l’événement qui rassemblait 95 personnes hier soir annonce aujourd'hui plus de 800 participants.
Tags
#Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2019 Par Proximity Agency