iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Vague de violence à Gaza : 17 morts en deux jours, condamnations internationales

iloubnan.info, avec agences - Le 11 mars 2012 à 10h15
Un Palestinien a été tué dans la nuit de samedi à dimanche lors d'un nouveau raid aérien dans la bande de Gaza. Ce décès porte à 17 le nombre de Palestiniens tués depuis vendredi dans les attaques israéliennes, selon des sources hospitalières palestiniennes.
Au total, 17 Gazaouis ont été tués et 27 autres blessés, dont cinq grièvement, depuis vendredi après-midi. Il s'agit du bilan le plus meurtrier à Gaza depuis l'offensive israélienne "Plomb Durci" durant l'hiver 2008-2009.

Par ailleurs, selon l'armée israélienne, plus de 100 roquettes et obus "de toutes sortes" se sont abattus en 24 heures sur le territoire israélien. Quelque 27 d'entre eux ont été interceptés par le système de défense anti-roquettes Iron Dome.

Au moins quatre personnes ont été blessées, selon les services de secours israéliens. Trois ouvriers agricoles thaïlandais figurent parmi eux. En représailles, l'aviation israélienne a lancé une série de raids contre des "cibles terroristes".

Les Etats-Unis se sont dit samedi profondément préoccupés par le regain de violence dans le sud d'Israël et ont condamné les tirs de roquettes de Gaza vers Israël.

Nous sommes profondément préoccupés par le regain de violence dans le Sud d'Israël, nous condamnons dans les termes les plus forts les tirs de roquettes menés par des terroristes depuis Gaza contre le Sud d'Israël, a indiqué Victoria Nuland, porte-parole du département d'Etat dans un communiqué.

Nous appelons les deux parties à tout mettre en œuvre pour que le calme revienne, nous appelons les responsables à prendre des mesures pour que cessent ces actes lâches, a ajouté Victoria Nuland.

Le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré samedi que la Turquie a fermement condamné Israël sur ses récentes attaques aériennes meurtrières sur la bande de Gaza.

La Turquie a appelé le monde entier à ne pas rester indifférent, mais à réagir aux "attaques de représailles disproportionnées et aveugles" d'Israël sur la bande de Gaza vendredi et samedi, a noté le ministère dans un communiqué.

Le ministère a indiqué que l'actuel affrontement pourrait être hors du contrôle et ne profite à personne, demandant un calme immédiat dans la bande et appelle Israël une fois de plus à " mettre fin à ses politique inhumaines et inacceptables à l'égard de Gaza".

Pour sa part, la France s’est dite "vivement préoccupée par le nouvel épisode de violence à Gaza et dans le sud d'Israël", a annoncé le quai d’Orsay dans un communiqué samedi.

"Nous condamnons les tirs de roquettes et les conséquences humanitaires de ces violences et déplorons les victimes civiles".

Appelant "instamment à un retour au calme et à la retenue afin d'éviter une escalade qui risquerait de toucher à nouveau des civils", a indiqué Paris en annonçant que le consul général à Tel Aviv se rendra dimanche matin à Ashdod et Ashkelon pour exprimer sa solidarité.
Tags
#gaza, #Israel
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency