iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Création d'un "bureau militaire" pour superviser la rébellion armée en Syrie

BEYROUTH | AFP - Le 01 mars 2012 à 09h34
Le Conseil national syrien (CNS), principale composante de l'opposition au régime de Bachar al-Assad, a annoncé mercredi la création d'un "bureau militaire" chargé de superviser "la résistance armée", alors que Washington craint qu'Al-Qaïda n'essaie de profiter des violences.
"Le CNS a décidé de créer un bureau militaire, reconnaissant l'importance de contrôler la résistance armée en Syrie et pour soutenir l'Armée (syrienne) libre", composée principalement de déserteurs, a indiqué le Conseil national syrien dans un communiqué.

Selon le texte, le nouvel organisme sera composé d'officiers et de civils et sera chargé d'"organiser les rangs des forces de la résistance armée, ainsi que d'évaluer leurs besoins et gérer leurs finances et opérations".

La rébellion armée sera "soumise à la supervision politique du CNS", ajoute le communiqué.

Mohammed al-Sarmini, un porte-parole du CNS, a indiqué à l'AFP que la décision avait été prise en "coordination" avec l'Armée syrienne libre.

Il a ajouté que le chef du CNS, Burhan Ghalioun, devait tenir une conférence de presse jeudi à Paris pour donner plus de détails sur le nouvel organisme.

La Maison Blanche a affirmé mardi qu'Al-Qaïda essayait de profiter des violences en Syrie et reconnu qu'il s'agissait de l'une des raisons pour lesquelles fournir des armes à l'opposition syrienne n'était pas à l'ordre du jour pour Washington.

La répression en Syrie a fait depuis le début, il y a 11 mois, de la révolte contre le régime "certainement beaucoup plus que 7.500 morts", a déclaré mardi Lynn Pascoe, secrétaire général adjoint de l'ONU pour les affaires politiques.
Tags
#Syrie, #CNS, #als
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2020 Par Proximity Agency