iloubnan.info
( Publicité )
Mode

Mouawad et Victoria's Secret nous ont encore fait voir les anges et les étoiles, à Paris cette fois

PARIS | fashionluma.com - Le 07 décembre 2016 à 15h19
Le top model Jasmine Tookes, portant le "Fantasy Bra" de Mouawad. Valeur: 3 millions de dollars. Image extraite d'une vidéo diffusée sur thescene.com

Le joaillier libanais Mouawad et la célébrissime marque de lingerie américaine Victoria’s Secret sont des “amis de seize ans”, pourrait-on dire. Seize ans de relation, et de très belle coopération surtout.

Une fois de plus cette année, le célèbre bijoutier a apporté sa touche personnelle au défilé Victoria's Secret, en posant sur les mannequins – les fameux “anges” – ses magnifiques parures.

L'édition 2016 du fashion show a été organisée le 30 novembre, et pour la toute première fois à Paris. Le défilé de lingerie Victoria’s Secret est l’un des plus célèbres événements du monde de la mode. C'est indéniablement le plus connu dans l'univers de la lingerie.

Des célébrités et des icônes de mode y assistent à chaque fois. Le défilé est chaque fois filmé, et retransmis par la suite à la télévision. Cette diffusion (qui a eu lieu le 5 décembre) constitue également un événement en soi.

Pascal Mouawad, de la marque Mouawad, a estimé que "Chaque bijou de la collection était aussi sublime que l’ange qui le portait. Les bijoux ont été choisis cette année pour compléter les designs complexes de modèles de lingerie.” 

Le "clou" du spectacle est le Fantasy Bra, un soutien-gorge d'une valeur de trois millions de dollars (quand même...). Brodé de diamants et de pierres précieuses, il était porté cette année par le top model Jasmine Tookes (que vous découvrez dans la vidéo ci-dessus).

Au total, le montant total des bijoux portés pour l'événement s'élevait à 12 millions de dollars. Un défilé sous haute surveillance, donc, pouvons-nous supposer.

C’est en 2001 que la collaboration entre Mouawad et Victoria's Secret a commence, quand, Heidi Klum a defile avec le tout premier soutien-gorge Fantasy, nommé Heavenly Star. 

Tags
#Lingerie, #mode
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
07 décembre 2016 à 21h02
Dommage que l'entreprise Mouawad ne soit plus libanaise. Son retour sur sa terre natale donnerai un signal positif à l'économie libanaise.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency