iloubnan.info
( Publicité )
Mode

On a testé les Bralettes à Beyrouth

BEYROUTH | fashionluma.com - Le 26 mai 2016 à 08h16

Victoria’s Secret nous l’avait promis : les bralettes sont bel et bien arrivés à Beyrouth début mai. A toutes celles (et tous ceux) qu’animerait un vilain mauvais esprit: non, il ne manque pas une lettre à ce mot qui désigne en fait un type de soutien-gorge, proche de la brassière... mais en beaucoup plus sexy.

Quand on dit "brassière" on a tendance à penser "sport". Dans le cas présent, aucun sport ne nous vient en tête quand on contemple une bralette (mauvais esprit tais-toi, je te dis).

"Cette nouvelle collection allie confort et glamour". C’est ce que nous promettaient trois des fameux « anges » de la célébrissime marque de lingerie américaine, à savoir Taylor Hill, Elsa Hosk, and Martha Hunt, dans une conférence de presse à New York retransmise sur Youtube il y a quelques semaines :

Les trois anges de cette vidéo, charmantes au demeurant, ne brillent pas spécialement par leur vivacité d’esprit (ce n’est pas non plus ce qu’on leur demande d’ailleurs), mais n’empêche : leur présentation de cette nouvelle collection nous avait piquées au vif. Confortables, et surtout montrables sous les vêtements… les bralettes étaient, à entendre ces ambassadrices, comme une "nouvelle génération" de soutiens-gorges. Et nous n’avions plus qu’une hâte : essayer quelques un des modèles qu’elles présentaient.

Dès le 5 mai,  nous nous sommes rendues à la boutique Victoria’s Secret de l’ABC Ashrafieh à Beyrouth pour essayer les différents modèles de la collection Bralettes, nouvellement arrivée au Liban. 

Et honnêtement, c’est génial. Les bretelles de certaines pièces sont si joliment croisées dans le dos qu’on a envie de porter une robe dos-nu, juste pour les montrer. Les bonnets sans armatures sont incroyablement confortables et si jolis qu’on a envie d’ouvrir un bouton supplémentaire de sa chemise, sans rougir. (A noter cependant que nous n’avons pas pu tester le produit sur une poitrine un peu "forte" mais sur un banal 85B, équivalent d'une taille Medium pour certains modèles, d'une taille Small pour d'autres).

Dans le droit-fil de la mode des dessous arborés fièrement dessus (comme la nuisette, par exemple), le soutien-gorge est désormais une authentique pièce fashion qu’on peut dévoiler sans en faire toute une histoire.

Bref. Le soutif est mort, vive le bralette!

PS : Victoria’s Secret n’a pas financé ce papier (et ne nous a d’ailleurs même pas envoyé le moindre bout de tissus à essayer, soit dit en passant. Comme quoi… L’objectivité n’a pas totalement disparu des pages Mode)

Tags
#Lingerie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency