iloubnan.info
( Publicité )
Mode

Au Liban, la photo et la mode pour la paix

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 16 septembre 2014 à 12h47
 Journée de la paix pour le Liban
La paix, on l’espère. On la célèbre aussi, même quand on n’est pas tout à fait sûr de l’avoir. La Journée Internationale de la Paix  est fêtée dans le monde le 21 septembre depuis une trentaine d’années. Le Liban n’a commencé à la célébrer qu’en 2011. Cette année, cette journée au pays du Cèdre repose sur deux thèmes: la photo et la mode. Ces deux disciplines vont s’unir pour mettre en valeur le patrimoine du pays.
Un défilé de mode… vertical. Un défilé où l’on marche sur les murs, dans un monde où l’on a souvent l’impression de marcher sur la tête. C’est l’événement que Nabil Tabet et sa société Bee ont imaginé pour célébrer la Journée de la Paix au Liban.

Nabil Tabet connaît bien l’univers des événements fashion. Ancien directeur du marketing international de Chloé à Paris, il a déjà lancé toutes sortes d’initiatives plus originales les unes que les autres, cherchant à chaque fois à sortir des sentiers battus: un défilé dans un bassin du Trocadéro à Paris, vidé exprès pour l’occasion. Ou un autre, organisé dans un stade de Sumo au Japon.

Alors un défilé de mode vertical à Beyrouth, pourquoi pas.

La Journée Internationale de la Paix a été créée par l’ONU il y a 33 ans. Mais ce n’est que depuis trois ans qu’elle est célébrée au Liban. “Parce qu’on n’y avait pas pensé avant,” affirme tout simplement Nabil Tabet qui, lui, y a pensé. Il organise cette journée chaque année, chaque fois sur un theme précis, et chaque fois en désignant une personnalité qui incarne les valeurs de la paix au Liban. Il y a eu Leila El Solh pour la première edition, puis Maxime Chaya l’an passé. Pour 2014, ce sera May Khalil.

Thème choisi: la photo et la mode, pour mettre en valeur le patrimoine libanais.

“L’idée est de faire la promotion du patrimoine libanais dans le monde” explique Tabel. De montrer ainsi la beauté et la richesse du pays, son histoire aussi. Bien au delà de la guerre, qui reste dans tous les esprits.

C’est vrai que l’idée de célébrer “La journée de la paix” au Liban peut faire sourire, ou pleurer. “Mais justement, il faut dépasser tout ça. Le peuple libanais est pacifique. La guerre, il l’a suffisamment subie, il ne veut plus en entendre parler. Nous devons continuer nos efforts pour montrer une autre facette du pays, qui est celui où sont nés trois elements essentiels du monde d’aujourd’hui, à savoir l’alphabet, certaines bases de la jurisprudence et le commerce. Vous saviez que la première facture a été émise au Liban, avec les Phéniciens, qui apportaient la pourpre en Sicile.”

Bref, le Liban a de quoi faire parler de lui autrement que par la violence.

Pour cette journée de la paix, de jeunes photographes libanais ont shooté des mannequins portant les creations de designers libanais, sur des sites historiques libanais. Ces photos ont été exposées au musée Mim avant d’etre transférées à Zaytouna Bay.

On ne sait pas quel impact cette journée libanaise de la Paix aura dans le monde, ni sur le plan local.

“Mais ce qui est sûr,” dit Nabil Tabet, “c’est qu’à chaque fois qu’on m’en parle au Liban, on me dit: 'Heureusement que cette journée existe. On en a besoin' ".
Tags
#mode, #Photo, #Photographes_libanais, #créateurs_libanais, #Patrimoine, #Journée_de_la_Paix
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency