iloubnan.info
( Publicité )
Environnement

Marée noire de 2006 : l'ONU demande (encore) à Israël de payer 856 millions de dollars au Liban

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 21 dcembre 2014 à 10h21
Le Premier ministre libanais, Tammam Salam, a félicité samedi les Libanais pour la résolution adoptée par les Nations Unies demandant à Israël de payer au Liban une indemnité de 856,4 millions de dollars pour les dégâts causés par la marée noire ayant frappé les côtes libanaises durant la guerre de 2006.
La décision onusienne est "une grande victoire" politique et diplomatique pour le pays, a estimé le chef du gouvernement. Un enthousiasme peut-être un peu disproportionné dans la mesure où il ne s'agit d'une résolution non contraignante, prise une énième fois par l'Assemblée générale des Nations Unies. Six pays ont voté contre cette résolution (dont, bien entendu, Israël et les Etats Unis), et 170 pays ont voté "pour".

La marée noire avait été provoquée par le bombardement des réservoirs de fuel de la centrale électrique de Jiyeh par l'aviation israélienne au tout début des hostilités (carte ci-contre: H.Maurel/RFI)

15 000 tonnes de fuel s'étaient alors déversées dans la Méditerranée.

Les dégâts pour la côte libanaise, déjà affaiblie par la pollution, avait été qualifiés de dramatiques par plusieurs ONG.

"Nous félicitons tous les Libanais pour cette réalisation qui est le résultat des efforts effectués par la diplomatie libanaise représentée par la délégation permanente du Liban aux Nations Unies ", a signalé M. Salam.

Il a, dans ce contexte, réitéré sa détermination à poursuivre les efforts qui ont abouti à une telle décision, espérant que cette dernière constituerait une ouverture vers l'application des principes de jurisprudence dans la punition d'Israël pour ses "crimes de guerre".

"Le Liban renouvelle son appel à la communauté internationale pour forcer Israël à cesser ses violations de la souveraineté nationale et pour délimiter ce qui reste de la Ligne Bleue en coopération avec la Finul", a-t-il précisé.

M. Salam a également appelé au retrait immédiat de l'ennemi du côté de Kfarchouba, des fermes de Chebaa et du nord du village de Ghajar.

Le Premier ministre a réaffirmé l'attachement du Liban à son droit complet à ses ressources hydrauliques, son pétrole, son gaz ainsi que sa zone économique exclusive.

Il a, par ailleurs, rappelé de l'engagement du pays du Cèdre à la stabilité et la sécurité au Sud, conformément à la Résolution onusienne 1701.
Tags
#Environnement, #Pollution, #Israel, #maree_noire
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency