iloubnan.info
( Publicité )
Economie

200 millions de dollars pour la modernisation du réseau routier au Liban

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 13 février 2017 à 11h35

La Banque mondiale a approuvé le budget de 200 millions de dollars pour financer le Projet des routes et de l'emploi au Liban, qui vise comme son nom l’indique à améliorer le réseau routier du pays et à créer des emplois, annonce l'hebdomadaire Lebanon This Week de la Banque Byblos.

Les fonds se composent d'un prêt de 154,6 millions de dollars qui a une période de grâce de sept ans et qui sera remboursé sur 32,5 ans, et une subvention de 45,4 millions de dollars de la Facilité de financement concessionnel de la Banque mondiale.

Les fonds seront utilisés pour réparer environ 500 kilomètres de routes primaires, secondaires et tertiaires, principalement dans les zones rurales. Les travaux comprennent les revêtements d'asphalte, les travaux de drainage, la stabilisation de la pente et les améliorations générales, entre autres.

Des années de sous-investissements et de dépenses inefficaces

Le projet s'inscrit dans le cadre de la première phase du plan quinquennal de 510 millions de dollars du gouvernement libanais visant à améliorer le réseau routier du pays. La première phase du plan coûterait 300 millions de dollars et devrait être exécutée dans trois à cinq ans. Il s'agit de la réhabilitation et de l'entretien des réseaux routiers existants, y compris l'amélioration des systèmes de sécurité routière, l'achat d'équipement pour les travaux routiers d'urgence et le renforcement des capacités pour améliorer la gestion et l'efficacité du réseau routier. La Banque mondiale a indiqué qu'une enquête visuelle sur environ 6 000 kilomètres de routes primaires, secondaires et tertiaires au Liban est actuellement en cours afin d'identifier les segments qui ont le plus besoin de réhabilitation.

Le Conseil pour le développement et la reconstruction a pour mandat de mettre en œuvre et de suivre le projet. Le réseau routier du Liban se compose d'un total d'environ 21 705 kilomètres, dont le réseau principal se compose d'environ 6 380 km de routes principalement pavées.

La Banque mondiale a indiqué que le réseau routier au Liban est en mauvais état en raison d'années de sous-investissement et des dépenses inefficaces. Le ministère des Travaux publics et des Transports estime qu'environ 15% du réseau principal est en bon état, 50% est en bon état et 35% est en mauvais état. L'indice 2016-17 Global Competitiveness Index du Forum économique mondial place le Liban au 124e rang sur 138 pays sur la qualité de ses routes.

L'engagement actuel de la Banque mondiale envers le Liban en matière de subventions, de prêts et autres financements concessionnels s’élève à 1,3 milliard de dollars après l'approbation du Projet des routes et de l'emploi.

Tags
#ReseauRoutier, #Infrastructures, #BanqueMondiale
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency