iloubnan.info
( Publicité )
Economie

Le Liban a besoin de 10 milliards de dollars entre 2017 et 2020 pour faire face à la crise des réfugiés syriens

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 02 février 2017 à 18h12

Le gouvernement libanais a lancé le Plan d'intervention de crise 2017-2020, selon l'hebdomadaire "Lebanon This Week" de la Byblos Bank.

Cette initiative conjointe entre le gouvernement libanais et des partenaires nationaux et internationaux doit permettre de faire face aux défis posés par la forte présence des réfugiés syriens dans le pays.

Selon le gouvernement, le Liban a besoin de 8 à 10 milliards de dollars d'investissements globaux pendant la période concernée. L’arrivée des réfugiés syriens a eu des répercussions politiques, économiques, sociales et sécuritaires. Elle a eu un impact sur les secteurs de l'infrastructure, de la santé et de l'éducation, entre autres.

Le plan vise à fournir une aide humanitaire directe et une protection à 1,91 million de personnes hautement vulnérables dans les communautés d'accueil et à l’ensemble des réfugiés. Au total il permettrait de fournir des services de base à 2,26 millions de personnes touchées.

Le plan a besoin d’un financement d'environ 2,75 milliards de dollars pour 2017, dont 571,5 millions de dollars (soit 20,8%) seraient consacrés aux besoins basiques, dits de « survie », des personnes vulnérables.

Dans le détail:

  • Les dépenses liées à la sécurité alimentaire s'établiraient à 507,2 millions de dollars (18,4%).
  • 372 millions de dollars (13,5%) iraient à l’éducation ;
  • 308 millions de dollars (11,2%) aux soins de santé ;
  • 280 millions de dollars (10,2%) seraient consacrés au secteur de l'eau.

En outre, le plan exigerait un total de 2,78 milliards de dollars pour 2018, dont 571,5 millions de dollars (soit 20,6%) seraient affectés aux besoins essentiels de survie des personnes vulnérables.

  • Les dépenses relatives à la sécurité alimentaire nécessiteraient 507 millions de dollars (18,2%).
  • Le secteur de l'éducation à 372 millions de dollars (13,4%),
  • les soins de santé 308 millions de dollars (10,8%),
  • et le secteur de l'eau avec 280 millions de dollars (10,1%).

Selon la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale (CESAO), les pertes de production totales du Liban dues au conflit syrien sont estimées à 13,1 milliards de dollars entre 2011 et 2015, soit 5,6% du PIB total du pays pendant la période.

Pour la seule année 2015, les pertes s’élèvent à 5,6 milliards de dollars, soit 11% du PIB.

En outre, le conflit syrien a réduit la croissance du PIB réel du Liban d'environ 2,9 points de pourcentage par an de 2012 à 2014. Il y avait au total 1 017 433 réfugiés syriens au Liban à la fin de septembre 2016, dont 54,1% âgés de 17 ans ou moins.

Mais selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le nombre de réfugiés syriens est sous-estimé, car il exclut les réfugiés qui ne sont pas enregistrés auprès du HCR.

Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency