iloubnan.info
( Publicité )
Economie

Et voici les 10 rues les plus chères d’Achrafieh

BEYROUTH | RAMCO - Le 25 janvier 2016 à 14h52
Le quartier de Sodeco à Achrafieh.

Notre palmarès des rues les plus chères d’Achrafieh confirme la première place de la rue Georges Haimari. En moyenne, le prix au mètre carré de cette artère commence à 5 750 dollars le m2. En seconde et troisième position, suivent deux rues du quartier Sursock : Sursock et Najib Trad.

Ce classement révèle que les prix les plus élevés se concentrent dans la partie Nord et Ouest d’Achrafieh et sont concentrés dans un petit périmètre englobant les secteurs de Saifi, Sursock et Furn el Hayek.

Située sur l’un des points culminants d’Achrafieh à quelques mètres de la place Sassine et de l’ABC Achrafieh, la rue Georges Haimari offre une adresse idéale avec une succession de gratte-ciels qui surplombent une partie de Beyrouth. Les deux plus hautes tours sont Skygate avec 42 étages et le projet The Edge avec 52 étages Ces immeubles sont construits sur de larges parcelles qui laissent place à de vastes jardins. C’est l’adresse des millionnaires à la recherche de grandes superficies. Par exemple, Skygate propose actuellement un appartement de 788 m2 à 8,5 millions au 37e étage, soit 11 000 dollars le m2.

La notoriété de Sursock n’est plus à faire. Avec un mètre carré au premier étage qui varie de 4 500 à 5 500 en fonction des projets, le quartier Sursock reste l’une des adresses les plus huppées de Beyrouth. Cette distinction est justifiée par un cadre urbain agréable avec la présence de quelques palais bourgeois. Sursock est un quartier à part à Achrafieh où résider se paie au prix fort. Pourtant, les prix y sont relativement stables depuis 2012.

Le fameux « carré d’or » de Furn el Hayek n’occupe pas le top du classement mais se place tout de même parmi les quatre rues les plus chères. Une dizaine de projets y sont en cours de construction. Les appartements standards cohabitent avec des produits haut de gamme signés par les plus grands promoteurs de la ville comme 20|30, Abdel Wahab 618, FAL Towers et Achrafieh Heights. Les quatre rues les plus chères affichent des moyennes au premier étage de 4 375 à 4 750 dollars le m2. C’est 15% de plus qu’en 2009 !

Le quartier Saifi compte deux rues dans ce top 10. Saifi bénéficie pleinement de sa géographique en bordure de Solidere et du quartier Saifi Village. Avec un premier étage qui varie de 4 400 à 6 500 dollars le m2 en fonction de l’exposition de l’immeuble, Saifi demeure une adresse attractive : une bonne accessibilité, un cadre urbain plaisant avec d’anciens immeubles et la possibilité d’avoir des vues dégagées sur le centre-ville et le port.

Et voici le classement des 10 rues les plus chères d’Achrafieh en 2016 (moyenne d’un appartement neuf au 1er etage – avant négociation)

1- Georges Haimari – Sassine – 5 750 $m2

2- Sursock – Sursock – 5 250 $m2

3- Najib Trad – Sursock – 4 900 $m2

4- Ghandour Saad – Furn el Hayek – 4 750 $m2

5- Georges Haddad – Saifi – 4 700 $m2

6- Wadih Naim – Furn el Hayek – 4 625 $m2

7- Abdel Wahab Inglizi – Furn el Hayek – 4 375 $m2

8- Achrafieh – Furn el Hayek – 4 375 $m2

9-Rue du Liban – Saifi – 4 375 $m2

10- Elias Sarkis – Sodeco– 4 350 $m2

DE NOTRE PARTENAIRE
RAMCO
Tags
#Immobilier, #immobilier_à_Beyrouth
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency