iloubnan.info
( Publicité )
Economie

Pharaon: nous n'acceptons pas de ternir l'image du secteur touristique

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 17 novembre 2014 à 14h08
Le ministre du Tourisme, Michel Pharaon a déclaré, ce lundi, que son ministère était responsable de l'hygiène dans les restaurants de manière générale et qu'il n'y avait aucun conflit d'intérêt avec le ministère de la Santé publique, "mais plutôt une complémentarité".
Suite des échanges entre le ministre de la Santé Waël Abou Faour et celui du Tourisme Michel Pharaon à propos de la sécurité alimentaire:

M. Pharaon a indiqué, durant une conférence de presse tenue à son bureau sur la sécurité des aliments, que "nous ne pouvons pas venir à bout de tous les cas de salmonelle", ajoutant que le taux des cas d'intoxication alimentaire au Liban est des plus bas dans la région.

Le ministre a ensuite souligné que "par rapport à la coordination entre les ministères, il existe une loi relative à la sûreté alimentaire " et que la coordination était en cours entre les ministères de l'économie, de l'Industrie, de la Santé, de l'Intérieur et de l'Environnement, ainsi qu'avec le Premier ministre Tammam Salam.

La semaine dernière, Waël Abou Faour a tenu à grand fracas une conférence de presse lors de laquelle il a listé plusieurs restaurants les accusant de ne pas respecter les normes de sécurité alimentaires. Le ministre du Tourisme Michel Pharaon a estimé que cette initiative pouvait gravement nuire au tourisme, l'activité touristique au Liban étant déjà gravement mise à mal par la situation sécuritaire régionale et locale.

M. Pharaon a ainsi aujourd'hui présenté ses excuses aux touristes, se demandant toutefois si quelqu'un au ministère de la Santé était prêt à se justifier auprès du citoyen libanais, "puisqu'il s'est avéré qu'il y avait un laxisme au sein du secteur public depuis des années".

"Le ministre de la Santé publique, Wael Abou Faour, a assumé ses responsabilités. Cependant, le dossier de la sûreté alimentaire sera ouvert à d'autres possibilités", a dit M. Pharaon, souhaitant que les médias fassent preuve de transparence.

"Je suis fier du secteur touristique et je n'accepte pas que son image soit ternie. Ce secteur constitue entre 10 à 20% du PNB et nous devons le soutenir", a conclu le ministre.
Tags
#Tourisme, #sécurité_alimentaire, #Hygiène
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency