iloubnan.info
( Publicité )
Blog

Mesdemoiselles… L’alcool n’excuse pas tout !

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 12 mars 2016 à 11h12

C’est tout ce qu’on vous a appris en matière de bonnes manières ? Est-ce que c’est l'alcool qui vous a rendues insupportables, ou tout autre chose ? L’ivresse n’excuse pas tout.

De nombreux barmens nous racontent les histoires de leur quotidien, qui mettent en scène des clients au comportement bizarre ; des clients prêts à dévoiler leurs secrets les plus intimes, et ce sous l’effet d’un excès d’alcool. Certaines de ces histoires ou de ces confessions paraissent tristes, d’autres totalement inattendues, alors que d’autres sont trop choquantes pour être réelles. 

Dernièrement, l’un de mes amis, barman, m'a parlé de ces misères, vécues derrière son bar, “J’en ai marre de ma profession, au début c’était amusant mais ça s’avère de plus en plus stressant vu le contact subit au quotidien avec des clients ivres, et inconscients. C’est fou ce que l’effet de l’alcool permet de mettre à nu les facettes de personnalité.... », indique Moe, 26 ans, barman à Gemayzeh. 

S’envivrer, apparemment c’est tendance, dans nightlife à Beyrouth. Tendance, et habituel pour certains.
Je suis tombée sur un très beau garçon dans un bar où je passais la soirée. On voyait bien qu’il buvait beaucoup. Et il a rapidement perdu le contrôle, se mettant à draguer toutes les filles du bar jusqu’au moment où il a été chassé par les propriétaires. Une question se pose : Buvons-nous pour passer une belle soirée entre amis ou bien pour attirer l’attention et lancer plus tard des excuses, « honteux » d’avoir agi d’une façon incontrôlable. 

"J’avoue que lors d’une de ces soirées, alors que je buvais sans arrêt, je me suis retrouvée en pleine rue à faire une scène en criant et pleurant, au point de demander à mes amis de me laisser seule ... je peux dire que c’est la soirée la plus embarrassante de ma vie, et depuis, je me suis totalement privée de fréquenter mon pub préféré de Beyrouth ..." me raconte une amie… qui préfère rester anonyme. 

"Je vivais des moments inoubliables lorsque je buvais sans cesse, au point de m’enivrer juste pour attirer l’attention... mais maintenant avec l’âge, je me rends compte que c’était très immature. Je ne ferai plus le pitre devant les portes des bars de la rue Monot" lance un banquier de 30 ans. 

C'est bizarre ce qu’on ressent après ce plaisir de l’alcool, puis le malaise qui suit.... au moment où l’on boit sans limites prétendant être assez puissant pour tomber sous l’impact des boissons alcolisées. «J’étais connue pour être une grande fan de tequila, jusqu’au jour où je sortais en amoureux et où je me suis enivrée. J’étais si nerveuse de sortir avec ce beau type que j’avais oublié de manger craignant de me voir vomir dessus… et par conséquent risquer de ne plus jamais le revoir... et en fait c’est justement ce qui s’est passé» a déclaré une architecte d’intérieur de 27 ans. 

Pour conclure, je vous conseille de savoir comment boire. Pensez à vous informer des règles de consommation d'alcool, comme par exemple le fait de ne boire qu’un verre chaque heure, et de ne pas mélanger différentes boissons ... et ainsi de suite. 

Mais le plus important c’est de ne pas exagérer. Vos amis risqueraient d’être obligés de vous raccompagner chez vous et vous border au lit…

Tags
#Ivresse, #alcool
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency