iloubnan.info
( Publicité )
Art et culture

Beirut Art Fair 2017: Nouvelles galeries, jeunes talents et collections libanaises

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 23 avril 2017 à 11h36
Majida Khattari, Alia, Silver Print, 120 x 180 cm, ed of 3 + 1 AP, Courtesy of the artist & Dominique Fiat, Paris.

La 8ème édition de BEIRUT ART FAIR se déroulera du 21 au 24 septembre prochains. Dans le droit fil de l’édition 2016, celle-ci sera placée sous le triple signe de l’expansion et du renouvellement, de la découverte de jeunes talents et d’une mise en perspective axée sur l’histoire récente de la création et des collections au Liban.

14 nouvelles galeries déjà présentes

Au moins 14 nouvelles galeries ont déjà confirmé leur participation à BEIRUT ART FAIR 2017. En provenance d’Arabie Saoudite, d’Argentine, de Belgique, du Chili, de France, d’Italie, du Maroc, de Palestine, du Qatar, du Royaume-Uni ou de Suisse, celles-ci souhaitent particulièrement aller à la rencontre d’un marché de l’art, très anciennement implanté et structuré, qui offre l’opportunité de trouver dans la capitale libanaise un réseau dense et diversifié de collectionneurs, locaux et internationaux. Une liberté d’expression et une diversité culturelle uniques au Moyen-Orient, le dynamisme créatif actuel de Beyrouth, l’ouverture historique à l’international du Liban – notamment via une diaspora  présente dans le monde entier – figurent également parmi les critères premiers ayant motivé leur décision de participer à la foire. Par ailleurs, sur les 45 galeries déjà présentes en 2016, une vingtaine ont également déjà confirmé leur participation à l’édition 2017.

Le révélateur REVEALING

En phase avec la spécificité et originalité libanaise, un nombre toujours plus important de galeries fait également le choix en 2017 de venir à BEIRUT ART FAIR pour présenter auprès des collectionneurs leurs jeunes talents jugés particulièrement prometteurs. Le succès en 2016 de la première édition de la section REVEALING débouche en 2017 sur un déploiement plus important des espaces qui passent de 280 à 350 m2. À ce jour, un nombre de galeries en augmentation de 35 % postule auprès du Comité de sélection de la foire afin de pouvoir présenter un focus sur le jeune artiste de leur choix.

« OUROUBA », l’exposition focus sur les collections libanaises d’art contemporain

Afin de pouvoir offrir les clefs d’interprétation pour comprendre la spécificité de l’art contemporain de la région et de ses collectionneurs, l’exposition “OUROUBA, THE EYE OF LEBANON” mettra en lumière les préoccupations esthétiques, conceptuelles et sociopolitiques qui ont vu le jour au sein du monde arabe ces dix dernières années. Ayant pour commissaire la curatrice et productrice libano-iranienne basée à Londres, Rose Issa, cette exposition aura pour fil rouge l’histoire récente complexe liée à “l’arabité” et se fondera sur des choix de prêts issus des meilleures collections privées et publiques libanaises.

Tags
#BEIRUT_ART_FAIR
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency