iloubnan.info
( Publicité )
Art et culture

BIPOD 2017 à Beyrouth : Rêvons… mais avec dynamisme!

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 23 mars 2017 à 15h39
La tête dans les nuages mais les pieds bien sur terre: la conférence de presse de Bipod 2017 avec: Eva-Maria Ghannam, François Barras, Omar Rajeh, Mia Habis, Mani Pournaghi, Ricardo Santos, Elma Meijboom.

C'est devenu un événement majeur de l'année à Beyrouth dans le monde de la danse et du spectacle: la 13 édition du Bipod (Plateforme internationale de danse de Beyrouth) a été annoncée officiellement pour le 13 avril par l'association Maqamat lors d'une conférence de presse mercredi au musée de Sursock.

Cette édition 2017 sera lancée depuis le Citerne Beirut (rue de l'Arménie, Al Nahr, Mar Mikhael) : ce tout nouvel espace d'art créatif accueillera régulièrement des spectacles locaux et internationaux de danse contemporaine, des concerts de musique, ainsi que différentes productions et autres formes d'arts.

Cette année, le BIPOD mettra en avant des compagnies connues dans le monde entier, provenant de Suisse, d’Espagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, d’Allemagne et de Suède.

"Cette édition est dynamique et extrêmement créative, regorgeant d'activités, d'ateliers, de conférences et d’événements" ont expliqué les organisateurs. "Bipod nous invite à envisager le rêve avec initiative et dynamisme. Où en sommes-nous, et comment nous positionnons-nous par rapport à ce qui se déroule autour de nous? Que pouvons-nous faire?"

Vingt-deux spectacles de danse et plus d'une centaine d'artistes aborderont ainsi les concepts de rêve, de changement et de responsabilité sous des angles différents.

Les spectacles auront lieu dans plusieurs lieux : le Citerne Beirut, donc, mais aussi le Musée Sursock, lieu à la portée à la fois historique et contemporaine, où seront organisés des entretiens, des rencontres et des soirées.

Avec le partenariat de «Relais Culture Europe», le festival accueillera «MEEM Project», projet de collaboration entre six associations de danse du monde arabe.

Un « German Focus», en collaboration avec le ministère allemand des Affaires étrangères, l'Institut Goethe, le NPN (Réseau national de la performance) et la Galerie Tanit, présentera des personnalités qui ont apporté une contribution importante aux scènes internationales de danse et de théâtre comme Pina Bausch, William Forsythe , Matteo Fargion, Helena Waldmann, Jan Martens, Rabih Mroue, ainsi que Lutz Forster, ancien directeur artistique du Tanztheater Wuppertal - Pina Bausch.

Le festival proposera également une exposition de Pina Bausch à la Galerie Tanit et de Gilbert Hage à Citerne Beirut.

La 6ème édition de "Moultaqa Leymoun", une plateforme de présentation et de promotion de la danse contemporaine dans le monde arabe organisée parallèlement au Bipod 2017, se déroulera du vendredi 21 au dimanche 23 avril et mettra en vedette 20 artistes de différents pays arabes. Plus de 40 directeurs de festivals internationaux et programmeurs de danse participeront également à l'édition de cette année.

C'est dans ce contexte que Maqamat, sous le patronage du Premier ministre Saad Hariri, honorera Abdel Halim Caracalla pour l'ensemble de son oeuvre, au cours d'une célébration qui se tiendra au Musée Sursock. "Nous sommes redevables à Abdel Halim Caracalla d'avoir introduit, diffusé et établi la danse dans le monde arabe, et créé un mouvement artistique exceptionnel", rappellent les organisateurs.

Tags
#BIPOD, #Danse
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
25 mars 2017 à 18h38
“L’art aide à vivre.”
Eric-Emmanuel Schmitt
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency