iloubnan.info
( Publicité )
Art et culture

Au Sultanat d’Oman, des découvertes archéologiques apportent un nouvel éclairage sur l’histoire de l’Arabie

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 27 février 2017 à 09h45

Un article publié dans le Oman Observer le 1er février nous apprend que  les recherches archéologiques se poursuivent sur le site de Mudhmar Est, près de la ville d'Adam, où des armes remontant à l'âge de Fer ont été trouvées. Ces découvertes ont été réalisées par le ministère du Patrimoine et de la Culture du Sultanat Oman et l'Université de la Sorbonne en France, qui mènent conjointement des fouilles à Adam depuis 2011.

Nous avons traduit cet article (paru en anglais), selon lequel ces découvertes devraient apporter un nouvel éclairage sur l'histoire de l'Arabie.

Beaucoup d'armes métalliques ont donc été mises au jour, dans les vestiges d'un bâtiment, qui remontait à l'âge de Fer II (900-600 BCE), mais qui a continué à être utilisé pendant la période de Samad (200 avant JC à 200 après JC).

La plupart des armes, trouvées dans une petite pièce sans porte, peuvent être divisées en trois groupes:

Le premier groupe se compose de deux petits carquois en cuivre / bronze et de six flèches.
Après restauration, ces objets rares ont été présentés dans l'exposition du CCG en octobre-novembre 2015.

Le deuxième groupe comprend cinq ensembles d'armes, dont une hache inachevée, un poignard, 11 pointes de flèche, un arc et une corde en bronze.
La hauteur de l'arc (70 cm) et les matériaux utilisés indiquent qu'ils sont des imitations de vrais arcs. Aucun arc en métal n'était connu jusqu’à présent en Arabie ou au Moyen-Orient.

Le troisième groupe a été la découverte dans une couche inférieure de la même pièce. Il comprend quatre haches, deux poignards et deux ensembles de flèches, tous semblables à ceux trouvés dans le deuxième groupe. Une hache, apparemment inachevée, semblait avoir déjà servi.

Le site de Mudhmar compte quatre bâtiments. L'excavation du bâtiment 1 a commencé en 2015. Deux bâtiments sont intacts, tandis qu'un autre a été détruit lors de l'installation d'une ligne électrique.

Situé à flanc de montagne, le site donne une vue large du désert; C'est un emplacement stratégique, au passage de Wadi Halfayn.

Le bâtiment 1 est la plus grande structure du site Mudhmar. Il mesure 15m x 8m. Il dispose de sept espaces distincts, dont cinq chambres.

Deux pièces, dont une cour, semblent faire partie du complexe d'entrée.

Trois escaliers mènent à un couloir. De chaque côté, il y a une petite pièce carrée.

Un seuil en pierre et une porte en bois mènent à la pièce principale, qui comprend une série de piliers en pierre. Il pourrait s’agir d’une salle de réunion.
Une petite pièce pleine de pierres est située sur le coin sud-ouest.
Par sa forme et sa taille, le bâtiment peut ne pas avoir été une maison, et la pièce principale aurait pu être un lieu de rencontre. Il est notamment très probable que l'édifice ait eu une fonction rituelle ou cultuelle. C’est ce que laissent penser la découverte de plusieurs objets uniques, en bronze, à l'intérieur. De même pour les objets découverts dans le bâtiment 2, , qui comprennent des serpents en cuivre, des encensoirs, des lampes et des ossements d’animaux brûlés.
Les murs sont faits de différents matériaux et d’une base de calcaire plantain de Jabal Mudhmar.

L'élévation est faite de grès roux et la partie supérieure de l'élévation de briques d’argile.

La fondation a été découverte enfouie, tandis que l'élévation était couverte d'un revêtement, de boue, et de couleur blanche et jaunâtre avec des inclusions végétales dont les empreintes étaient clairement visibles. Son épaisseur varie de 3 cm à 12 cm. Les murs, les escaliers, le seuil et le sol dans la pièce principale présentaient le même revêtement.

A suivre...

Tags
#MondeArabe, #Patrimoine, #SultanatOman, #Oman
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency