iloubnan.info
( Publicité )
Art et culture

Au Festival du film européen de Beyrouth, deux étudiants reçoivent le prix du Meilleur court-métrage

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 06 fvrier 2017 à 15h16

A l'occasion de la clôture de "La soirée des courts métrages libanais" organisée dans le cadre du Festival du film européen, la Chef de la Délégation de l'Union européenne au Liban, l'Ambassadeur Christina Lassen, a remis le Prix du meilleur court métrage d'étudiants libanais à deux courts métrages:

"Lam7a – A Glimpse" de Michèle Tannous, diplômée de la Lebanese American University. Le jury a fait l'éloge du film, notamment pour l'originalité dans le traitement d'un sujet sensible ainsi que des images d'archives. Michèle Tannous sera invitée au Festival de Cannes 2017 par l'Institut Français du Liban.

"Ombre" par Krystel Abou Karam, diplômée de l'Académie Libanaise des Beaux-Arts (ALBA). Le film a impressionné le jury par son intrigue et a réussi à transporter et envoûter le spectateur. Krystel Abou Karam sera invitée au Festival international de court-métrage d'Oberhausen 2017 par Goethe-Institut Libanon.

Douze courts métrages, présentés par douze écoles libanaises d'audiovisuel, étaient au programme du Festival du Cinéma européen (Académie Libanaise des Beaux-Arts, Al Kafaat University, American University of Technology, American University of Science and Technology, Lebanese American University, Lebanese German University, Lebanese International University, Notre Dame University, Université des Pères Antonins, Université Libanaise, Université Saint-Esprit de Kaslik et Université Saint-Joseph).

Le jury était composé de: Mani Pournaghi, directeur du Goethe-Institut Libanon; Theo Caillat, Chargé de mission cinéma à l'Institut Français du Liban; Jim Quilty, responsable du desk Culture au Daily Star; Nayla Rached, journaliste critique de cinéma; et Nisrine Wehbé de l'Association Metropolis.

Après avoir félicité les deux lauréats, l'Ambassadeur Lassen a déclaré que "l'objectif du Festival du cinéma européen est de renforcer les liens entre l'Europe et le Liban et de plonger nos invités dans la découverte culturelle. Ce festival nous a permis de découvrir, en plus de plusieurs dizaines de films européens, une nouvelle génération de cinéastes libanais, impressionnants par leur talent et leur créativité." Elle a souhaité bonne chance à tous les diplômés des écoles audiovisuelles libanaises "qui constituent l'avenir du cinéma au Liban".

Tags
#festival, #festival_de_cinéma
Donnez votre opinion
2 Commentaires
houari
07 fvrier 2017 à 10h21
Lire c'est bien mais regarder ça l'est aussi. Le lien du court métrage sur youtube est dérangeant par certains aspect mais il interroge sur soi et la société : https://www.youtube.com/watch?v=DEJvExhsHVs
houari
07 fvrier 2017 à 10h03
Deux femmes obtiennent les lauriers.... Ce n'est pas un hasard !
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency