iloubnan.info
( Publicité )
Art et culture

Report du Festival Liban Cinéma pour des raisons sécuritaires

BEYROUTH | Le 11 janvier 2014 à 19h10
Le Festival du film libanais et l'événement Beirut Cinema, prévus du 18 au 22 janvier, ont dû être reportés pour des raisons sécuritaires, ont annoncé les organisateurs.
"La Fondation Liban Cinéma, Bande à Part et Né à Beyrouth se sont vu contraints d’ajourner à une date ultérieure Beirut Cinema, un événement lié à eune large participation d’intervenants internationaux.", explique un communiqué publié sur la page Facebook de l'événement. "Beirut Cinema" est une création conjointe du Festival du Film Libanais (créé par Né à Beyrouth et géré par Bande à Part) et de la Fondation Liban Cinéma.

"Dans un tel contexte, nous ne pouvons assurer le bon déroulement du programme initialement prévu et garantir notre responsabilité vis à vis de nos invités étrangers : d’une part, pour Le Festival du Film Libanais les masterclass avec nos hôtes argentins et les rencontres entre les cinéastes et leur public; d’autre part pour la Fondation Liban Cinéma les rencontres professionnelles entre cinéastes libanais et experts internationaux du Beirut Cinema Project, ainsi que la soirée festive "La Nuit des Mabrouk" en hommage au cinéma libanais qui devait clore Beirut Cinema, tout en constituant une levée de fonds pour les activités de la Fondation," précise le communiqué.

"Nous continuerons à travailler en étroite collaboration, car nous sommes fermement convaincus que l’union de nos deux associations engagées pour la promotion du Cinéma Libanais est une force incontournable pour l'accompagner et le porter sur la scène nationale comme internationale. Nous restons déterminés à mettre en place prochainement Beirut Cinema," poursuit le communiqué.

"Le cinéma est une puissante force économique génératrice d'emplois et de revenus. Il est aussi un media culturel qui, comme toute création artistique, nous aide dans les périodes tourmentées, et particulièrement dans celle que nous vivons, à ne pas sombrer dans la violence, l'intolérance ou le désespoir," conclut le texte.
Tags
#Cinéma, #festival, #Culture
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency